Et pendant ce temps, en Europe...
Éconautes
Éconautes
chronique

Et pendant ce temps, en Europe...

Réservé à nos abonné.e.s
Et l’Europe dans tout ça ? Dans cette campagne autocentrée, les nouvelles de la crise peinent à franchir le seuil de l’actualité. Pourtant la crise se porte bien, et la liste des pays déstabilisés s’allonge. Dernier en date : les Pays-Bas. Et si on se repenchait sur ce grand corps malade ?

Malade, ce n’est pas moi qui le dis mais Nicolas Sarkozy. Si le chef de l’Etat écarte tout risque d’implosion de l’euro, il considère cependant l'Europe en "convalescence", ce qui ne présage rien de bon sur son état de santé. Sans surprise, Sarkozy prescrit la potion rigueur sous peine, dit-il au micro de RTL, de subir le même sort que l’Espagne. Laquelle est en effet mal en point à en croire la couverture du Courrier international de cette semaine :

L’Espagne fauchée - sans le sou et pas fauchée par la mort, du moins on l’espère – elle enregistre des taux de chômage record : à 23,6%, le taux global dépas...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.