Comment baisser le prix de l'essence de trente centimes
Éconautes
Éconautes
chronique

Comment baisser le prix de l'essence de trente centimes

La réforme que le gouvernement ne fera pas

Réservé à nos abonné.e.s
Est-on en surcapacité de raffinage en France ? Jean-Michel Aphatie l’affirmait hier dans le Grand journal de Canal+ face à Jean-Luc Mélenchon qui certifiait que non, la preuve, on importe des produits pétroliers. Qui a raison ? Les deux. Et en passant, voici comment on pourrait baisser le prix de l'essence de trente centimes

Amis poètes, ce ne sont plus les colchiques dans les prés qui signalent la fin de l’été mais les bonnes vieilles querelles sur les plateaux télévisés. La rentrée est bel et bien là, rangez-moi cette bouée canard et ce gros livre que de toute façon vous ne finirez jamais et passons aux choses sérieuses: oui ou non la France est-elle en surcapacité de raffinage? Voilà un beau débat lancé hier par le chroniqueur du Grand journal, Jean-Michel Aphatie, qui a saucissonné le prix de l’essence pour nous expliquer que le gouvernement n’a aucune marge de manœuvre :

A la question comment faire baisser le co&uc...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.