code erreur 451
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

code erreur 451

Réservé à nos abonné.e.s
Sur le ouèbe, des erreurs apparaissent parfois sous forme de codes. La plus connue est l'Error 404 : Not Found, qui informe que la page recherchée est inexistante. Il en existe des dizaines d'autres, telles que la 400 : Bad Request ou encore la 500 : Internal Server Error. Pour signaler que l'accès à une page internet est interdit, les welbmestres utilisaient jusqu'alors le code 403. Mais celui-ci est réservé à l'éditeur et à l'hébergeur, et non pas à l'utilisateur final. Tous ces codes ont été établis par l'IETF (Internet Engineering Task Force), qui vient d'en accepter un petit nouveau, le code 451.
nouveau media

 

Ce code, qui est une référence au Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, sert dorénavant à indiquer que l'accès à une page est interdit pour cause de censure. « Je pense que des gouvernements restrictifs vont refuser l'utilisation du code 451 pour cacher ce qu'ils font. Nous ne pouvons pas stopper ça, mais si des gouvernements vont dans ce sens, ils enverront un signal fort à leurs citoyens sur leur intention », a déclaré Mark Nottingham, président du groupe de travail HTTP de l'IETF (source).

Fahrenheit 451 est un roman qui décrit une société dans laquelle on brûle les livres. Son titre est la température à laq...

Il vous reste 61% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.