Chypre : avant le "coup de tonnerre", qu'avait dit la presse européenne ?
Éconautes
Éconautes
chronique

Chypre : avant le "coup de tonnerre", qu'avait dit la presse européenne ?

Archéologie dans quelques articles de ces derniers mois

Réservé à nos abonné.e.s
Taxer les dépôts bancaires, c’est la méthode inédite concoctée par la Troïka et Chypre pour remplir les caisses du petit Etat mal-en-point. Est-ce une méthode confiscatoire ou au contraire une taxe sur les fortunes russes ? Quand est-elle sortie du chapeau ? Qui va en pâtir ? Qui va en profiter ? A-t-on raison de s’inquiéter ? Voici un tour des questions à travers quelques sites mais aussi la presse européenne qui, loin de la mélasse médiatique, suivait de près la situation.

Au secours l’éconaute ! C’est l’objet du message reçu hier soir d’une abonnée qui se disait paumée sur le cas chypriote. Comme le racontait Gilles Klein hier, la troïka – FMI, BCE et Union européenne – vient d’accorder une aide de 10 milliards d’euros à Chypre qui, de son côté, met en place une taxe sur les dépôts bancaires et quelques menues mesures pour dégager 7 milliards d’euros. 17 milliards en tout donc, un montant réclamé par Chypre pour éviter l’effondrement de son système bancaire. 17 milliards, une paille peut-on se dire, mais non : c’est l’équiva...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.