Chaliand face à Cohen : sacrilège dans le temple du Bien
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Chaliand face à Cohen : sacrilège dans le temple du Bien

"Personne ne peut être contre votre point de vue", lance Gérard Chaliand à Patrick Cohen.
Chaliand
Partager cet article Commenter
44
44 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Chaliand face à Cohen : sacrilège dans le temple du Bien

"Personne ne peut être contre votre point de vue", lance Gérard Chaliand à Patrick Cohen.

Derniers commentaires

Bassam Tahan, c'est bien le type qui parle de "bombe à neutron" au Yemen ? source : Eurasiexpress :-)
Après avoir vu Chaliand sur France inter, il ne dit pas autre chose que ce que dit Bassam Tahhan depuis 2 ans et demi sur le site du cercle des volontaires.

Et je vous invite à consulter le CV de Bassam.

Si le cercle des volontaires n'est pas là pour diffuser ce genre d'opinion dissidente qui va le faire ? Après à chacun de se faire son opinion, en tous cas, on voit bien que plus personne ne croit à la fable des insurgés modérés de Fabuis ...
Et Chaliand, présenté comme "géopoliticien", mais aussi ex-combattant de tant de guerres de libération : "c'est vrai. Dans les guerres, le problème, c'est le civil. Si vous voulez rester vivant, mieux vaut prendre les armes". Renvoyé à ses indignations supposément consensuelles, Cohen en reste coi. Sur un tel sujet, oser l'humour noir ! L'homme qui a vu tant de guerres en face, face à ceux qui ne la connaissent que par l'entremise de BHL et de la dynastie Glucksmann. Au coeur du temple du Bien Eternel, qu'est la Matinale de France Inter, Chaliand vient porter un message inaudible entre tous : on n'a parfois le choix qu'entre une mauvaise solution, et une solution encore pire. Qu'entre des monceaux de cadavres, et des monceaux encore plus sanglants. Dégommer Assad ? Très bien. Mais la suite sera pire encore. Indicible. Sacrilège. Mais qui a eu l'idée d'inviter Chaliand ?

Rien que ça, ça justifie un abonnement.
C'est pour cela que je l'ai recopié.
Et longue vie au lider maximo !
> Daniel Shneidermann: "A-t-on entendu une phrase, une seule, s'inquiéter de cet attentat contre la liberté de l'information ? "
Soyons juste: comme déjà signalé dans un autre forum, Sonia Devillers, dans L'Instant M, a évoqué l'émission et en a même passé le (court) extrait où Rivoire évoquait tous ses sujets trappés. C'est pas beaucoup, c'est pas dans la Matinale (notez la majuscule), mais c'est déjà ça, non?
"Cohen vient de déplorer, avec les trémolos réglementaires, la multiplication des "victimes civiles" provoquées par les bombardements russes en Syrie"


Étrange, je n'ai pas entendu le même Cohen déplorer les victimes civiles des bombardements US et Européens ...
"Temple du bien". Élisabeth Lévy, sors de ce corps
Voilà, enfin la bonne attitude face au complotisme: offrir une alternative critique crédible, désigner les "vrais complots" au lieu dénoncer les théoriciens du complots.
Combien d'articles, d'émissions de livres et de conférences gouvernementales sur les théoriciens du complots ? Et combien sur les oligarques de chez nous ? Sur les manipulations des médias ?
A quand une émission qui offre un autre regard sur le complotisme ?
[quote=Daniel]Pourtant, a-t-on entendu un politique, un seul, s'indigner de ce que révélait Rivoire sur notre plateau ? A-t-on entendu une phrase, une seule, s'inquiéter de cet attentat contre la liberté de l'information ? En a-t-on entendu un seul écho dans la bande de Patrick Cohen, si angoissée de la montée du complotisme ? Poser la question, c'est y répondre.

Voici qui me fait réaliser que la différence aussi avec la façon de faire des sites comme le Cercle de Volontaires et Arrêt Sur Images, c'est aussi que quand ils font un article qui dit quelque chose qui a l'air grave, ils sont eux complètement convaincus que c'est grave, on les sent réellement indignés et ils veulent absolument que ça change. Je réalise que vous avez l'impression d'avoir livré un scoop suite à cette sortie en émission sur les censures de Bolloré. Mais vous n'agissez pas comme tel. Sans même comparer avec les sites alternatifs, quand Mediapart est sur un coup, il ne peut y avoir de doutes dans l'esprit de personne qu'ils le sont. Ou sont les articles sinon journaliers du moins multi hebdomadaires suivant ces révelations sur le sujet de la censure par Bolloré, de ce qui est effectivement la destruction de l'information dans l'une des principales chaines françaises, rien de moins ? Ne voyez vous pas l'écart entre la gravité de ce qui est mis à jour et la faiblesse de votre réaction ? Comprenez vous qu'on en tire de façon subliminale l'impression qu'en fait pour vous ce n'est pas un combat, peut être parce qu'en vérité vous seriez au final moins éberlué et beaucoup plus désabusé que vous ne l'affichez ?

Hier j'écrivais que tout le bilan d'@si pesait moins lourd que d'entraver la propagande de guerre en temps et en heure (exemple, Libye). Mais j'amende: oui, entraver la censure sur Canal, ce serait une belle réalisation. Vous commencez quand ?
Ce matin ,lire la chronique de Daniel et ouvrir les yeux. Utile, nécessaire pour ceux qui, comme moi, ont tendance à n'écouter Cohen que d'une oreille, la plus complaisante. Mais la vraie raison, c'est qu'on n'en peut plus d'essayer de comprendre ce qui se passe dans plein de domaines. Comme si on avait laissé une petite voix nous répéter qu'on n'était plus que la eniè.............me roue de la chenille et qu'elle était sacrément enrayée.
Des exemples :les choix politiques du "socialiste que j'ai cru élire- les horreurs vécues par les migrants- les incroyables durées des affaires judiciaires et la survivance de ceux qui ne sont encore pas tombés au fond de leurs casseroles-
la vacuité, la vulgarité l'imbécilité de certaines production télévisuelles- tous ces journaux inféodés au libéralisme sauvage- la place que prend tel ou tel propos tenu par un sportif qui pense avec ses pieds ....et je m'arrête ,la iiste serait longue.
[quote=DS]Quel rapport ? Evident. La lourde mainmise des industriels sur les medias mainstream, et l'explosion virale du complotisme en ligne, ne sont pas simplement deux événements concomittents. Ils sont étroitement liés. C'est parce que la presse des oligarques français se soumet de plus en plus au "circulez, y a rien à voir", que se développent dans les marges le Cercle des volontaires, et les autres. Plus se restreindront les espaces d'investigation professionnelle, plus les citoyens se tourneront vers les alternatives les plus douteuses. Pourtant, a-t-on entendu un politique, un seul, s'indigner de ce que révélait Rivoire sur notre plateau ? A-t-on entendu une phrase, une seule, s'inquiéter de cet attentat contre la liberté de l'information ? En a-t-on entendu un seul écho dans la bande de Patrick Cohen, si angoissée de la montée du complotisme ? Poser la question, c'est y répondre.

Voilà. Ce paragraphe, il faudrait le faire encadrer et le mettre dans toutes les salles de rédaction. Les deux phénomènes sont tellement liés, tellement complémentaires, que dès qu'on essaie de prendre des distances avec l'info [s]mainstream[/s] "voix de son maître"... on se fait traiter de complotiste.
L'expression "les bombardements russes"* est en train de prendre le relais de "les empoisonnements des opposants" dans l'arsenal des lieux communs du vocabulaire des anti-russes obsessionnels (j'ai failli dire "des anti-communistes", reproduisant l'erreur de ceux qui ne se consolent pas d'avoir perdu leur punching-ball favori, le "régime communiste").
A ce propos, tenez, Dieudonné (Dieudonné M'Bala Mbala, le terroriste franco-camerounais bien connu) rappelle dans une de ses dernières vidéos comment le gouvernement français se débarrassait des opposants (pour ne pas choquer et par respect de la tradition, je dis "opposants" et non pas "opposant au régime") à l'époque de la colonisation, notamment par le poison. Dans cette même vidéo, Pierre Messmer, ancien ministre de De Gaulle, raconte comment il avait fait une affaire personnelle de l'élimination physique (réussie !) d'un autre leader indépendantiste camerounais.

* expression parfois remplacée par "la Crimée".
Emission avec Rivoire citée et commentée dans le Politis de cette semaine.
Bonjour,

Merci à Daniel pour cette mise en perspective de 2 réalités inquiétantes : la censure (ou auto-censure) des médias mainstream et la prolifération des idées d'ordre conspirationniste. Un vrai édito qui stimule de bon matin.

Pour la défense de France Inter (On ne se refait pas, quand on est centre-gauche, tendance taubirien, on a envie de défendre sa radio ;-), la séquence sur la censure sur Canal a été reprise et diffusée, avec citation d'@si en bonne et due forme, dans l'instant m de lundi matin. Certes, c'est pas une heure de grande écoute comme le 7-9, mais ça mérite d'être noté si c'est passé sous votre radar.

Quant à une reprise par la classe politique, c'est tellement déprimant de voir à quel point on en est même pas surpris...

Merci encore
Ah! une chronique matinale qui réconforte. On y découvre que DS lit les commentaires des abonnés et - même - en tient compte.

Bien sûr, on pourra regretter un peu de mauvaise foi ici ou là.
Exemples :
- Réaction immédiate de certains, dans nos forums : comment donc ? Vous osez mettre en doute la sainte parole étouffée en France de Russia Today !. Dans ce forum (77 messages à cette heure), je ne crois pas avoir lu un seul message faisant ce reproche. Façon "habile" de ne pas répondre aux autres?
- Ce reproche véhément, aussi, d'aller regarder de trop près l'étrange Cercle des volontaires, ce site "alternatif". Là encore, sauf si ma mémoire me trahit, ce n'était pas ça, le reproche. Il y en avait deux, me semble-t-il. 1) Utiliser le terme "complotiste" - manifestement péjoratif -sans le définir. 2) Considérer "l'étrange" Cercle des Volontaires* infréquentable à cause de pratiques semblables à celles de médias installés, qu'on se réservera certes le droit de critiquer mais qui resteront fréquentables.

Mais bon, globalement, c'est une chronique plutôt rassurante.

(*) Précision : je ne fréquente pas ce cercle, et ne le connais que par l'article d'ASI.
Tout cela est très juste, cela dit il me semble que le biais du journalisme radio-télé en matière de traitement du conflit syrien tient aussi aux ellipses dans la synthèse des informations. On peut renvoyer dos à dos coalitions US+alliés et régime syrien+Moscou mais il faut quand même constater une asymétrie dans les attitudes face aux accusations de bombardement de civils. Ainsi d'un côté l'état-major US qui reconnaît fin janvier avoir tué des civils et lance des vérifications sur le bombardement dont vous parlez, de l'autre les pouvoirs russe et syrien qui nient toute implication dans l'attaque contre l'hôpital encadré par MSF - de façon contradictoire d'ailleurs : l'ambassadeur syrien tantôt accuse Washington d'avoir frappé, tantôt MSF de ne pas avoir ouvert légalement l'hôpital - et de ne pas avoir donné ses coordonnées GPS, ce que MSF admet.
Cela, il faut quelques minutes pour s'en rendre compte (en confrontant des sites étrangers, d'ONG et de grands médias de presse écrite dont les reporters sont, quand même, des journalistes de terrain - et pas seulement embedded). Et il faudrait peut-être un débat sur la question de savoir si MSF a bien fait de ne pas donner toutes les coordonnées GPS de ses hôpitaux. Mais y a-t-il le temps pour ça à l'antenne ?
A tous les abrutis, les fanatiques, les cons, les imbeciles, les sans-cerveaux qui affirment que le problème de la Syrie se réglera quand 1 personne sera tuée (en l'occurence Assad), je réponds :

QUE LE PROBLÈME N'EST PAS ASSAD MAIS LE REGIME TROUDUC !!!!!!!

Assassiner Kadhafi n'a rien réglé.
Assassiner Saddam Hussein n'a rien réglé.
Le départ de Moubarak (et même Ben Ali au début) n'avait pas changé le regime mais juste le dirigeant.

Regardez l'état lamentable des medias y compris en France où la censure s'applique.

À votre avis, pourquoi 1 émission comme @SI se retrouve sur internet ?????!!

Bon weekend bande de....
on comprend votre peine ce matin Daniel, mais et c est comme ca qu est l humain , on ne va pas se battre contre Bollore , il s en fou, alors que vous vous etes a l ecoute , la preuve ,vous prenez la defense de Justine qui hier a eu qq déceptions, enfin nous surtout et nous le lui avons signifié. Et la preuve qu on vous prefere meme sans etre parfait c est notre abonnement payé chaque moi, non ? et puis nous sommes, comme vous, quand vous jugez les actions de vos invites, injustes parfois , et souvent nous avons raison mais comme le ressentent vos invites, c est enervant d etre repris et mis en doute . Personne ne supporte cela facilement c est humain et nous derrière nos claviers on va continuer a enchanger avec vous. bon weekend ????????
y a que ceux qui agissent qui sont jug?s et avancent les autres stagnent. Vous preferez quoi ?
Nous aussi les femmes nous trouvons injuste de faire tout le travail de creation de l humanite sans remerciement , sans paiement (alors que vous vous êtes payé, vous avez meme créé un site), on nous remercie avec les photos de nous nue pour vendre , le viole, l humiliation, et des reproches si un gamin tourne mal aux yeux de la societe de mâle, vieux, bourgeois et blanc .

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.