C'est l'érection qui vient
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

C'est l'érection qui vient

Détournement et décérébration par la pub, mode d'emploi

Réservé à nos abonné.e.s

Ayant beaucoup fréquenté les salles de cinéma ces derniers temps, je suis plusieurs fois entrée en collision avec cette publicité, «Go forth» («fonce», quoi), pub que je me suis prise en pleine tête et sur grand écran - et je voudrais par ici faire le constat qui s’impose devant ma comprenette toute cabossée.

Mais d’abord, pour ceux sur qui elle n’aurait pas encore foncé, la voici – préparez vos airbags cérébraux:

La première fois que je l’ai vue, je me souviens, ça m’a fait un violent haut le cœur– de voir comme l’empire capitaliste détourne la geste insurrec...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.