Bougeottes
La vie du site
La vie du site
chronique

Bougeottes

"Monsieur, Pouvez-vous faire en sorte que je ne reçoive plus votre mauvaise farce du matin à savoir votre 9h15 ?" nous demande gentiment un @sinaute, qui titre son mail "trop, c'est trop".
Sarkozistan Sarkozy © Acryline
Partager cet article Commenter
88
88 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Bougeottes

"Monsieur, Pouvez-vous faire en sorte que je ne reçoive plus votre mauvaise farce du matin à savoir votre 9h15 ?" nous demande gentiment un @sinaute, qui titre son mail "trop, c'est trop".

Derniers commentaires

"Pas de contrainte, ni dans un sens, ni dans l'autre. Seule l'inspiration commande."
Le journaliste ne se prendrait-il pas, ici, un peu trop pour un artiste ?
Pourquoi Daniel parle comme la voix off de Secret Story ?
Je.. J'ai peur...
J'adore !!! Qui ne dit rien, consent gravement !!!

bien à vous
Perso j'adore recevoir votre email tous les jours.
J en recois un de vous et un de mon amie ;-)

Mais oui le sakosistan c'etait peut etre un peu trop.
Étienne Bougeotte ?
Je n’appellerai pas ça de la Bougeotte, mais un affinement du modèle "internet" qui se cherche toujours. Avec mes réflexes de radio/télé j'étais moi aussi habitué à voir des grilles de programmes horizontales et ponctuelles, ainsi ça me paraissait intuitif que le même schéma se reproduise sur le net. Que nenni! la simple phrase "la ligne jaune reviendra quand l'actualité le nécessitera" résume selon moi ce qu'internet ne doit pas oublier être, un espace qui s'adapte au rythme des saisons (stratégie du maraîcher), et non pas un robinet qui rempli des cases horaires toute l'année (stratégie de l'hypermarché). Il y a des thématiques qui nécessitent des interventions fréquentes et c'est ce qu'accompli l'émission du Vendredi, d'autres qui hibernent jusqu'au coup de feu printanier, et c'est selon moi le cas de la ligne jaune.
(en revanche je ne partage ni les mêmes goûts, ni les mêmes attentes littéraires que Judith, mais c'est quand même une bonne idée d'avoir fait une émission comme "d@ns le texte")
Courage @si !
comme beaucoup apparemment j'ai trouvé ça drôle la première fois après ça devient lourd.
je rejoins aussi un commentaire lu plus haut j'ai l'impression qu'il y a depuis 1 an environ un glissement progressif guidé ou encouragé par le forum vers une politisation du site au détriment de l'analyse et du décryptage.
Quand on lit les forum maintenant 90% des gens vont dans le même sens, et on retrouve cela de plus en plus dans les émissions avec des contradicteurs à chier comme lancar ou l'autre idiot dans l'émission sur les riches.
Je sais bien qu'il est impossible d'être neutre et hypocrite de le prétendre mais il y a un juste milieu à trouver je pense, dans l'intérêt du site.
Bravo Daniel et merci pour l'annonce concernant la chronique de Didier Porte car j'ai failli effectivement "me suicider" de ne pas le voir au rendez-vous aujourd'hui. C'est une excellente idée de l'avoir bougé à vendredi et de surcroirt au début de l'émission du vendredi. Youpi!!! Figure-toi que j'ai eu la même idée il y a quelques jours mais, n'est-ce pas que les bons esprits se rencontrent ? En tout cas, merci de nous faire rencontrer régulièrement avec Didier et de continuer à nous régaler. Non, le roi n'est pas mort et c'est tant mieux.
Un autre avis d'un asinaute lamba juste pour le plaisir de dire que y'en a marre des gens pas contents !!! Ici sur @si ou ailleurs ya des gens qui font profession de râler pour un rien et de poster des remarques acerbes à la con (comment je fais pour plus recevoir votre chronique, Monsieur ? eh bien tu te débrouilles, c'est à la portée de tout le monde de lire ou pas lire un mail!!!! )

Je le dis d'autant plus à l'aise que le jour où j'en ai eu assez d'@si je n'ai pas renouvelé mon abonnement pendant six mois (j'ai honte de l'avouer maintenant) sans geindre auprès de Daniel et que le jour où @si m'a trop manqué je me suis réabonné tout simplement avec le plaisir de retrouver de vieux "amis" qu'on avait un peu perdu de vue sans raison réelle finalement...
Quel bonheur de lire Daniel sans ou avec Sarkosistan, d'écouter D. Porte avec ou sans public (mais l'idée de l'intégrer à l'émission me paraît cohérente avec le format @si), puis de découvrir au fil de temps de façon plus générale tout ce que les chroniqueurs proposent à heure et jours fixes ou non!!

Et oui, n'étant pas encore à la retraite (et pouvant l'attendre encore très longtemps) ni ma journée ni ma semaine ne sont rythmées par les papiers d'@si... Je lis ce qui m'intéresse du moment que j'ai du temps (dingue non???) (et parfois même je n'ai pas le temps à mon grand désarroi...).

Ces quelques évidences rappelées avec légèreté... je n'ai plus que mon avis personnel à donner : j'aime l'idée du Sarkosistan, je ne suis pas du tout inquiet avec l'idée que cela continue ou non, régulièrement ou pas : toute bonne idée trouve son rythme, sa fin ou sa continuation sans qu'il faille s'agiter et vitupérer. Merci Daniel pour cette trouvaille... qui traduit une prise de position que vous êtes tout à fait libre d'adopter il me semble (quoi Daniel est plutôt critique et pas neutre à l'égard du régime sarkozyste??? oh my good, en voilà une révélation!)
Le sarkozystan ne me gêne pas outre mesure : mais du coup, je me sens moins tenu de le lire. Même si j'aime beaucoup.

Pour Porte dans l'émission @SI, c'est vraiment une excellente idée ! ce sera bien mieux que ce qu'il fait actuellement, d'autant que niveau réalisation, le Médiaporte était bien mieux foutu (désolé de vous dire ça comme ça, je ne vous en préfère pas moins à Mediapart !).
le sarkozistan : par pitié, gardez le nom, s'il vous plaît, on sait ces histoires de stigmatisation par le nom, etc., mais on va pas stigmatiser les pays en -stan sur @si, en plus personne n'ignore ici qu'on parle de l'ouzbékistan, et qui aime bien châtie bien, karimov, à côté de machin sarkozimov, ça supporte une comparaison, non ? on peut bien s'en moquer de cette manière détournée, et ...par pitié un peu d'humour et un peu moins de langage politiquement correct
c'est comme si supprimait la syldavie dans le sceptre d'ottokar, à cause de la moldavie... heureusement pour les fans, haddock est mort avant la loi sur le tabac, on l'imagine avec un bâton de réglisse ou un brin d'herbe ????... (bon, c'est vrai, le parler/dessiner/penser/etc. politiquement correct, les malentendants malvoyants personnes à verticalité contrariée et techniciens de surface et dieu sait quoi encore, ça me gave grave)

je lis toujours les chroniques, mais souvent en piochant çà et là, elles sont peut-être un peu trop longues, l'oeil exercé du chroniqueur schneidermontesquieu pourrait peut-être se center sur un seul point croustillant de l'actualité en sarkozistan ??? par contre, moi, les photos, c'est plusieurs fois par jour et en perf s'il faut. merci à celles et ceux qui les font, c'est merveilleux, c'est à hurler de rire, carla l'autre jour en genre bégum, et là, le "machin"* (selon todd) en grand mamamouchi... fabuleux, encore encore

* par contre désormais j'adopte "le machin" de todd, à ce stade de reniement de l'engagement pris devant les français, après avoir épuisé toutes les injures, reste vraiment que le nommer par ce qu'il est dans le fond, un "machin", car le pire pour lui, ce ne sera pas la haine du peuple mais son mépris profond

quant à didier porte, j'ai lu seulement ce soir cette chronique, après l'avoir cherché vainement ce matin, didier, didier, où te caches-tu parmi ces menus menus, et je peux enfin retirer mon masque de protoxyde d'azote que j'ai gardé sur le nez toute la journée tout en mâchant mes feuilles de coca...
je croyais avoir vu le pire avec le film le prisonnier. mais là c'est un tel délire qui touche si juste que je m'en veux de ne pas y avoir penser . on ne lui vole plus la vedette on lui offre le premier rôle au bouffeur d'antilope.
Ce qui me fait rire, c'est que je pense que DS parlerait exactement des mêmes sujets, avec presque le même ton, s'il abandonnait l'idée du Sarkozistan.
Le 9'15 de ce matin : ôter le terme "Sarkozistan", et vous avez un 9'15 comme vous l'aimez. Ne vous formalisez pas trop ; le 9'15 reste, et restera, un billet d'humeur partial, subjectif (ce qu'il doit être), souvent drôle, pertinent.
Qui me fait toujours toujours toujours réfléchir.

Au début, je le lisais quand j'avais le temps. Je n'en manque plus un. Et quand je pars plusieurs semaines, je me lis tous les 9'15 que j'ai ratés en rentrant.
Merci pour ces bouffées d'humour et de pertinence. Deux yeux posés sur les médias : j'aime, avec ou sans envoyé spécial au Sarkozistan.
ouf j'ai eu peur pour la vague de suicides, on a failli avoir un tsunami dans la famille
on tiendra le coup jusqu'à vendredi, avec ou sans décor ?
bizes à didier
Diantre, vous n'êtes pas allés le chercher très loin votre "Sarkozistan"... Ça transpire de fainéantise et si l'effet comique a pu toucher sa cible la première fois, la suite est navrante. On vous a connus plus exigeants avec vous-même et on vous sait capable de bien mieux: à savoir un travail de fond qui, comme beaucoup l'indiquent, est l'analyse et le décryptage des médias.

A chaque réabonnement, j'espère un recentrage sur cette exigence première et je suis toujours déçu. Les chroniques, de qualité, palliaient cette frustration mais la disparition de celle d'Alain Korkos et les errements du 9h15 accentuent l'impatience...
J'aime bien le coté décalé du Sarkozistan et son coté "LOL" dans la lignée des détournements s/ le net (vivement l'affigage des détournements des @sinautes !). Cela dit, je préfèrerais que le 9h15 reprenne sont cours normal, quitte à mettre le Sarkozistan de coté (en stand by ou dans une autre section, pourquoi pas un chroniqueur fictif, une sorte de Mickeal Keal en envoyé spécial ? ;)
Oui donc on reste dans le "moi j'aime", "moi j'aime pas", comme avec Rafik. Donc continuons dans cette optique, même si l'exercice est peut être un peu vain :
- Rafik : j'adore
- Sarkozistan : les blagues les plus courtes sont les meilleurs. Je ne lis plus le 9/15 depuis qq jours. Une première.
- Porte le vendredi, bonne idée. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas regardé une seule de ses chroniques.
- Sébastien Rochat (hors contexte, tant pis) : j'adore. Quelle classe, quel boulot.

Voilà : )
CONTINUEZ ! ces reportages au Sarkozistan sont ébouriffants, drôles, sortant de l'ordinaire. ils me rappellent quand j'attendais la sortie de "Pilote" chaque semaine et puis avec les copains de collège on se racontait les dernières blagues. ces reportages et ces personnages costumés ressemblent à de la BD. Jouissif !
La chronique au Sarkosistan... fidèle du neuf-quinze depuis le début, je suis un peu déçu par sa nouvelle formule !
Moi non plus, je ne la lis plus !!!
bof, de toute façon c'est vous le patron
mais puisque vous tenez absolument à avoir l'avis de tout-e un-e chacun-e, j'ai bien aimé la 1° chronique, mais tous les jours c'est lassant et répétitif dans la forme, ce qui ne veut pas dire qu'il faut arrêter, mais qu'il faut savoir varier.

Ça c'était pour l'avis omicron d'une asinaute lambda, mais je pense aussi qu'il est impossible de contenter tout le monde et que vouloir sans cesse contenter tout le monde finit par faire le pire et le meilleur, et que le mieux serait de s'en tenir à une ligne rédactionnelle bien définie
Perso, je ne suis en rien lassé.

[quote=Daniel Schneidermann]C'est tout. Pour le moment.

Fixed. :normal:
Moi je vais vous dire, je préfère la Bougeotte au Mougeotte...

Signé : Beaumarchais qui en a marre de voir salir sa réplique au fronton de torchons imprimés.
Puisque vous nous tendez si évidemment la perche... Je fais aussi partie de ceux qui ont leur dose du sarkozistan. Une fois de temps en temps, de façon aléatoire, c'est marrant, surtout avec les photos. Mais tous les jours, c'est lassant et j'ai hâte d'ouvrir un 9h15 qui va me surprendre.
Autre commentaire que je saisis au vol : à quand la prochaine ligne j@une ?
Moi c'est le contraire, j'avais trouvé le concept un peu artificiel au départ et plus je la lis plus je l'apprécie.
Les images sont assez amusantes (mention spéciale à celle de ce billet !), et la forme de la chronique itou.

Mais surtout, et c'est je pense l'objectif, lorsque je réalise que c'est réellement de mon pays qu'il s'agit alors que le propos me fait penser à une république soviétique, ça me fait froid dans le dos. Toute cette accumulation de népotismes divers, de magouilles, de corruptions... voilà où nous en sommes.
Je trouve que la la comparaison aux Lettres Persanes de Willdub est tout à fait pertinente.

Bref pour le moment continuez chez Daniel, vous avez ma bénédiction. Après pour la constance de la chose, je vous laisse juge. De toute façon je ne risque pas de me désinscrire au mail, je lis votre chronique quasiment tous les jours mais sur le site.


PS : bonne idée pour Porte, qu'importe l'horaire pourvu qu'on rigole. Mieux, si l'invité est un peu connu il pourra le dézingué gentiment, comme à la belle époque du fou du roi !
(Par contre si c'est un gus de la majorité qui l'a plus ou moins fait virer, il va déguster. C'est un risque mais je me régale d'avance.)
Bah, je préfère que vous appeliez ce triste pays le Sarkozistan, puisqu'il ne mérite plus d'être appelé la France.
Excellente idée d'offrir un public à Porte, quelques interlocuteurs qui nous serviront de relais, well done !

Pour le samedi, je suis encore en deuil, et je me contenterais bien de chroniques blanches pour ces sombres jours...

Reportages au Sarkozistan : me font bien marrer, vraiment. Les Lettres persanes comme je les avais rarement imaginées.
D'une : toujours mal compris les gens qui avaient besoin qu'on leur envoie le 9'15 sur leur boîte mail pour le lire, alors qu'il est sur le site (???), et de deux, comprends encore plus mal ceux qui ne savent pas ne pas lire un mail qui ne les intéresse pas. Si je n'avais pas cette incroyable qualité, je passerais mes soirées à dire à la terre entière que leurs mails ne m'intéressent pas !
Mais c'est pô grave ; jamais trop d'humour et de sincère distanciation pour moi.
Assez de Sarkozystan !! Assez de Sarko tout court !!
Ca devient franchement rengaine .
Youpi Anne Sophie le samedi ...
Mais oui au fait à quand la prochaine ligne jaune de Guy ???
J'ai un problème avec le Sarkozistan. Comme beaucoup, je parlais facilement du Sarkoland, à l'époque, donc ma première réaction a été "ah, sarkozystan, ça sonne rigolo aussi, c'est bien trouvé". Deuxième réaction, malaise. Je me consacre beaucoup à la corruption à l'étranger, et aux stéréotypes qui s'y rattachent. D'un côté, j'admets qu'il y a beaucoup de "corruption" dans les pays de l'est de l'Europe, du sud, et en Afrique, en "Orient", etc. D'un autre côté je critique beaucoup la notion elle-même, et ses implicites, lorsqu'elle est employée pour stigmatiser des pratiques jugées "morales" dans d'autres cultures (l'entraide en réseau, la négociation, la priorité du local "traditionnel" sur l'étatique "importé", etc). Le culturalisme consistant à désigner ces barbares comme "corrompus" me met donc mal à l'aise, et c'est un peu ce qui s'exprime dans "sarkozystan". Le nom évoque un pays "tellement corrompu et pourri" qu'il pourrait être le pays des bougnoules à moustaches. Avec dans l'idée que "ce n'est plus la France" (la France, la Vraie, ce serait l'Ordre et l'Etat de Droit). Ce sont des représentations très discutables : outre que l'Etat sarkozien est, de fait, la France actuelle (pour de vrai), il y a, en France comme en Suisse, une multitude de pratiques de népotisme ordinaires, invisibles ou communs au point d'être insignifiants, qu'il est très facile d'occulter ou de considérer comme atypiques - voire exotiques. Projeter ces pratiques à l'extérieur (en les rattachant à une France exotisée), c'est nier leur permanence chez nous, et renforcer le mythe de "nous les propres contre eux les sales"... Les Grecs jouent beaucoup à ça, en rejetant la corruption comme "machins que les turcs nous ont laissés" ou autres "survivances orientales" à l'heure de la revendication de leur "européanité moderniste". Quand un de nos systèmes népotistes (parisien, valaisan, etc) est désigné comme "bananier", je me demande ce que ça veut dire. C'est local, ça nous appartient, et nous en déposséder en le remettant à un archétype de pays corrompu me paraît injuste à deux titres : vis-à-vis de nous-même (ce que nous nions être) et vis-à-vis des autres (ce que nous leur attribuons comme exclusivité). Dans ce sens, "sarkozystan" sonne moins comme un rappel de nos similitudes, que comme une purification identitaire, une sorte de dédouanement par lancer de bâton merdeux. Ce serait normal chez eux mais pas chez nous, ça leur appartient mais pas à nous...

D'UN AUTRE CÔTÉ. Il y a le simple fait d'exotiser la France pour permettre un regard neuf, un retour du "regard éloigné" (anthropologique) qui oblige à considérer les pratiques locales avec la même objectivité amusée que si on les observait ailleurs. Et cela est plutôt sain. Ca me rappelle ce vieil article d'anthropologie classique, "Body ritual among the Nacirema" décrivant, dans les années 50, les pratiques rituelles de la tribu des Nacirema - que les plus dyslexiques d'entre nous (et les gauchers contrariés) auront vite identifié comme American à l'envers. Là aussi, il s'agissait de porter un regard neuf et amusé sur la société nord-américaine en l'exotisant artificiellement. Le "Sarkozystan" permet ce regard détaché, et cette forme de candeur devant des pratiques qu'on regarderait différement chez des pays auxquels on les rattache d'ordinaire.

Donc, certes, ça utilise des stéréotypes. Sont-ils valides ou injustes ? Cette utilisation-là les renforce-t-elle (en retirant leur nationalité à des pratiques françaises) ou les relativise-t-elle (en rapprochant la France des pays stigmatisés) ? Pas de vraie réponse. Juste un post sur les considérations qui s'entrechoquent dans ma caboche devant cette série de chroniques. Et qui, au final, ne découlent que sur un "mouais", et un changement de sujet...
"ce ne sont pas les armes du pouvoir qui sont dangereuses mais ceux qui s'en servent"
à côté des humoristes, vous devriez inviter plus souvent des psychiatres pour faire un diagnostique de la France, et de sa gouvernance, et de l'inquiétante prolixité circumlocutoire de nos actuels hommes d'état
Porte le Vendredi... Youpi Youpi
Le Sarkozystan... Youpi aussi ( mais je comprends qu'on puisse en demander moins souvent, c'est meilleur avec la surprise)
Rafik et Anne-Sophie le Samedi ... Bon, d'accord... C'était quand, avant ?
Moi, je veux ma chronique quotidienne, et retrouver régulièrement les auteurs et leurs spécialités, leur ton, leur tout-ça tout-ça...
Mais j'avoue que je ne fais pas une croix sur le calendrier...
Des fois je me dis "Tiens, ça fait longtemps que je n'ai pas lu un texte de Judith..." ou bien "Elles doivent etre sympa les vacances de Sherlock, en tout cas elles sont longues".... ou bien "Je me boirais bien une mousse", et à ceux qui me rétorqueront que ça n'a rien à voir avec le sujet je répondrai qu'effectivement mais que tant que ma phrase est lancée faut bien lui trouver une suite.
Sinon, à part ça, la santé va bien. Nous avons eu un temps magnifique, tout comme le gratin dauphinois.
Plus que 65 ans avant la retraite.
J'avoue que j'ai arrêté de lire les chroniques du sarkozistan à la deuxième. La première, c'était bien comme exercice de style, comme image. La deuxième, ça commençait à s'enliser et maintenant je ne lis plus que le titre alors qu'avant je lisais votre chronique tous les jours.
Les clichés sont rigolos, cela dit (j'ai vu ceux d'aujourd'hui).
Excellent le 2 en 1 du vendredi ! Et ça me faisait ch... mal de voir Porte sans public.
Pour ce qui est de l'envoyé spécial au Sarkozistan, je trouve ça amusant, même si parfois les détails sont un peu techniques et j'ai du mal à suivre exactement. Vous arrivez encore à vous renouveler, et il y a de la matière.

Pour le reste, pourquoi pas, on va voir ! Mais Alain nous manque.....
Je me suis lassée de la chronique au Sarkosistan, mais je me contente de ne plus la lire... Enfin seulement ce matin, peut-être la lirais-je demain ?
Je profite de ce message pour dire ce qui me déplait malheureusement dans @si : je me suis abonnée et réabonnée pour y voir les médias décryptés, mais je trouve que l'on a de plus en plus une critique du pouvoir en place (la chronique en Sarkosistan ou certain "vite-dit" par exemple) pas vraiment appuyée sur une analyse des médias. Non pas que je sois pro-sarkosy et sa clique, bien au contraire, mais je trouve que des critiques moins fondées sur l'analyse et le décryptages perdent beaucoup de leur force, c'est dommage !
Et voila ma petite plainte, je n'en continue pas moins à soutenir @si et à lire tout les jours vos articles !

L'idée de décaler Didier Porte est très bonne à mon avis, je me régale d'avance de le voir face aux invités !
Super...

Je savais que les samedis sans Alain laisseraient un grand vide... et qu'il allait être vite remplacé... par Rafik Djoumi.

Chacun ses goûts. Moi, j'irai me promener le samedi... J'irai dans les musées, tiens.
Bon ben puisque vous posez la question, ça ne m'amuse pas vraiment, le grand délire autour du Sarkozystan. Au début j'ai souri, mais je m'en suis lassé assez vite. Maintenant, quand vos chroniques ne me plaisent pas, ben je les lis pas, point. Je me suis abonné pour lire un contenu libre, pas pour recevoir un produit formaté en fonction de mes goûts. Donc en ce qui me concerne, vous faites bien comme vous voulez, tant que le résultat vous convient....
Un petit thumbs up d'un kipostejamais. Je lis avec plaisir un peu tout sur arrêt sur images, et me réjouis des changements en général.
Moi itou, je suis fâché, mais pour rester fidèle à Desproges, j'essaie de ne pas me tromper de colère.
Aussi ai-je adressé un courrier ce matin à l'Elysée : "Monsieur, Pouvez-vous faire en sorte que je ne reçoive plus de nouvelles des trolls de votre gouvernement ?"

Ajout/Remords : ça a pas marché, y-z-ont pas de lien à cliquer pour arrêter tout.
on ne va pas supprimer une chronique sur le Sarkozistan pour quelques uns.
ça fait un bail que je suis un envoyé très spécial dans ce petit pays exotique.
Mais que va devenir le magnifique décor dans lequel vous aviez tant investi pour la chronique de Didier Porte ?
Déjà, ceux qui en on marre n'ont qu'à cesser de le lire.
La chronique des matinaux reviendra sans doute à des formats plus classiques (trop?) lorsque l'auteur manquera d'inspiration...
De plus, comme DS le fait remarquer, c'est une chronique, au même titre que les chroniques de Didier Porte. Irais-t-on lui imposer le fond et/ou la forme?
Continuez Daniel, tant que ça vous amuse, vous trouverez toujours des gens que ça amuse également...
"Et Didier a besoin, je crois, de sentir autour de lui un public frémissant. "

Il sera là, sur le plateau, en présence de l'invité? Sans montage donc?
Pas encore Mme troceétrop

J'aime bien le ton de cette chronique.
Quant à D.Porte, pourvu que vous ne lui fassiez pas le coup d'un certain PV, je vous suivrai.
Trop fort, Acryline.
Je n'ai jamais lu aussi assidument le neuf-quinze depuis vos chroniques du Sarkozistan. J'ai l'agréable et distrayante impression de goûter des Lettres persanes modernisées, qui disent les choses avec un recul et un humour salutaire à l'ombre de l'austérité.
Alors, cher Montesquieu des temps modernes, j'ai bien envie de continuer à vous lire...
C'est vous le capitaine, comme le dit Judith, et vous naviguez plutôt bien, je trouve. J'aime bien aussi l'envoyé spécial du Sarkozistan, alors continuez comme ça, je n'ai pas le mal de mer.
Me réjouis d'écouter Didier Porte demain.

Votre chronique décalée est excellente, mais la dérision pour un journaliste est-elle appropriée dans les circonstances actuelles , ne contribue-t-elle pas plutôt à accentuer ce sentiment d'irréalité créé par une gouvernance hystérique, brouillonne et brutale?
Ca me fait bien marrer (noir) le Sarkozistan, mais ce matin je me disais que les plus courtes etaient aussi les meilleures. Comme le propose capitole, pourquoi pas un weekly report from Sarkozistan?
Voila une bonne nouvelle !

Le plus efficace - de mon point de vue - serait que Didier fasse une chronique TV comme il le faisait si bien au Fou du roi (voir par ex sa chronique "Moundir, l'aventurier de la syntaxe": http://www.dailymotion.com/video/xc9zd1_moundir-laventurier-de-la-syntaxe_fun ).
AMHA, cette chronique aurait toute sa place dans une émission intitulée Arrêt sur Images, d'autant plus que le fait de faire une chronique TV sur F. Inter ne l'empêchait pas de commencer de temps en temps par lapider un politique...

Tout ce que vous risquez c'est de détendre l'atmosphère: avec un peu de chance vous pourrez-même réinviter Élisabeth Levy :)
On trouvera toujours des trossetro et des pazassé, de toutes façons. Une suggestion : pourquoi pas une chronique du sarkozistan une fois par semaine (jusqu'à essoufflement du chroniqueur) ? Ou mieux, de temps à autres, en fonction de l'humeur et des événements ?
(Plus un livre à la fin, "Chroniques du Sarkozistan", recettes intégralement consacrées au salaire d'Alain Korkos)
rien à voir mais la prochaine ligne jaune c'est pour quand :) ?
je trouve que c'est une excellente idee de demander à Didier Porte de commencer le programme du vendredi.

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.