Au fait, où va aller l'aide à la Grèce ?
Éconautes
Éconautes
chronique

Au fait, où va aller l'aide à la Grèce ?

Aux banques, aux créanciers, et (peut-être) aux Grecs.

Réservé à nos abonné.e.s
Ouf. Après treize heures de négociations dans la nuit de lundi à mardi, l’Eurogroupe a finalement accepté de signer un chèque à la Grèce au bord de la faillite.

Enfin un chèque, on s’entend. Ça serait évidemment trop simple. Bonjour madame la Grèce, il vous faut combien ? 355 milliards d’euros ? Ah quand même (long sifflement) elle rigole pas votre dette (silence gêné) mais bon d’accord tenez je vous fais une avance de 130 (bruit du chèque déchiré) et je vais dire deux mots à vos créanciers. Je vous en prie. Tout le plaisir est pour moi.

Bien sûr que ça ne se passe pas comme ça. Mais ça se passe comment au juste ? Quels sont les termes de l’accord trouvé et surtout où va l’argent ? Sans vouloir taper sur mes petits camarades de la presse éco...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.