Le moteur de recherche hégémonique prospère-t-il au détriment des producteurs de contenus qu'il indexe ? Ou permet-il au contraire à la presse une plus grande visibilité sur le web ?

Publié le 31/10/2012  Alimenté le 01/11/2017
nouveau media
chronique du par

Google et le dissident Barry Lynn

Bary Lynn est un journaliste américain, spécialisé dans l'économie,

et plus particulièrement dans l'étude des monopoles économiques, et de l'impact (négatif) de ces monopoles sur l'économie. Il est à l'origine d'un groupe d'une dizaine de chercheurs baptisé "Open market", qui s'est donné pour but une observation critique de la domination du secteur des télécoms et de la technologie par quelques monopoles, dont l'entreprise Google. Cet "Open market" est lui-même rattaché à un puissant "think tank", nommé New America (la nouvelle Amérique). C'est New America qui finance Open market.

Ou plutôt, qui finançait. Car au cours de l'été, la directrice de New America, Anne-Marie Slaughter, a convoqué Barry Lynn, en lui expliquant que "le temps est venu que les routes de New America et de Open market se séparent".Elle n'a apparemment pas donné de raison précise, assurant que le fond des travaux de Open market n'était en cause "en aucune manière" dans sa décision. Et notamment, que cette décision n'avait rien à voir avec le communiqué d'Open market quelques jours plus tôt, se félicitant de l'amende record de 2,7 milliards de dollars, infligée à Google en juin dernier par l'Union Européenne. pour abus de position dominante (Google a été condamné pour avoir, dans ses résultats de recherche, favorisé son propre comparateur de prix, au détriment des comparateurs de prix concurrents).

Le communiqué d'Open market saluant cette amende record avait été publié par Open market sur le site de New America. Il avait ensuite été brièvement supprimé dans des...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Google Docs Bale

Un bug rappelle que Google espionne les Google Docs

observatoire publié(e) le 01/11/2017 par Juliette Gramaglia

Un simple bug qui inquiète. Plusieurs journalistes américains et français ont constaté mardi 31 octobre qu'ils n'avaient plus accès à leurs documents partagés sur Google Docs. Un bug, selon l'entreprise américaine, dû à une modification du code. Une erreur qui a surtout permis de remettre ...

nouveau media

Google Maps ne veut pas froisser l'Inde ou la Chine (Le dessous des cartes)

lu publié(e) le 26/12/2016 par la rédaction

Opportuniste, Google ? Dans une interview à Libération, le créateur de l'émission d'Arte, Le dessous des cartes, Jean-Christophe Victor, affirme que Google Maps ment et s'adapte à la vision géographique de chaque pays, pour ne pas froisser la Chine ou l'Inde. Liberation, 26/12/2016 Le ...

Zapp émission

Allemagne : patrons de presse et journalistes s'opposent sur une directive européenne anti Google

"Par qui le commissaire Oettinger est-il télécommandé ?"

observatoire publié(e) le 27/10/2016 par Juliette Gramaglia

Aura-t-on bientôt une "taxe Google" européenne ? Le commissaire européen pour l'économie et la sécurité numérique, l'Allemand Günther Oettinger, a présenté à la mi-septembre une directive qui propose, entre autres, de faire payer les moteurs de recherche lorsqu'ils publient des extraits d...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Non, Google n'a pas parlé d'impôts à l'Elysée. J'étais là"

Bien, parlons peu, parlons chiffres : - aides à la presse en France : 1 milliard d'euros selon Fleur Pellerin, destiné à ...

Par AirOne
le 08/02/2013

Google étudierait un système commun de paiement d'articles de presse

@si étant un site de décryptage - donc de critique - des médias, il ne peut s'allier à un autre média, sous peine de perdre ...

Par asinus erectus
le 20/06/2010

L'internaute français est-il judéomane ?

J'ai une hypothèse: à force de promouvoir les discours pro-Israëliens, de censurer les critiques de la politique criminelle ...

Par Niczar
le 29/05/2009
Tous les forums >