Un modèle pour les uns, le responsable de la crise pour les autres : l'Allemagne est au coeur des débats politiques et économiques en France et Europe.

Publié le 15/11/2012  Alimenté le 04/09/2017
nouveau media
chronique du par

mais oui, France 2, les Allemands ont aussi des jours fériés !

Un reportage sur l'insoutenable souffrance des entreprises

Le JT de France 2 a choisi de traiter le marronnier des jours fériés en mai en "enquêtant' auprès de ces pauvres entreprises en galère -autrement dit sous l'angle de la politique de l’offre. Un exemple en apparence anodin, mais très fort, de (dé)formation de l’opinion.

L’économie a aussi ses marronniers, sujets qui reviennent régulièrement dans l’année et qui servent à combler efficacement certains manques d’inspiration d’une rédaction. Les jours fériés du mois de mai en sont un. Et même avec une campagne législative, un G7 en préparation et un président "jupitérien" en action, les téléspectateurs du journal de 20 heures de France 2 du vendredi 26 mai n’auront pas échappé à ce marronnier.

Car ce vendredi était effectivement un jour de "pont" de l’Ascension. Un événement majeur, même s’il se produit immanquablement chaque année. La rédaction de France 2 ne pouvait passer ce fait sous silence. D’autant que le contexte est lourd : mai et juin sont encombrés de jours fériés, ce qui aurait pu échapper à la vigilance de certains observateurs. Le choix du traitement de cette information n’est cependant pas anodin. France 2 choisit de l’observer du point de vue des entreprises. Une vision de l’impact économique de ces jours fériés sur l’offre, donc. Le sujet est d’ailleurs titré sans ambiguïté : "Entreprises : le casse-tête du mois de mai".

Le sujet se divise en deux, avec deux exemples d’entreprises en souffrance. La première est parisienne, ou plutôt nationale : Flixbus, une compagnie de bus longue distance qui prospère depuis la première loi Macron ayant libéralisé le secteur. On observe des bureaux désertés. La voix off est angoissante. "Dans cette entreprise, martèle-t-elle, de nombreux employés sont en congés depuis jeudi 25 mai, ce qui...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Strunz

Allemagne : le débat télé Merkel-Schulz sous l'ombre de l'immigration

Claus Strunz, le journaliste à droite de la droite

observatoire publié(e) le 04/09/2017 par Juliette Gramaglia

Erreurs factuelles et questions provocantes flirtant avec l'extrême droite : le débat qui s'est tenu dimanche 3 septembre à la télévision allemande entre Angela Merkel et Martin Schulz, à vingt jours des élections législatives, a été marqué par les questions très orientées de l'un des ...

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Schröder : le cri primal de Hollande

Il semble, cher Daniel Schneidermann, que vous ayez été pris d'un accès de todderie, pour reprendre un terme que vous-même ...

Par Germain RITAL
le 24/05/2013

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

C'est marrant, parce que je déteste regarder les "c'est dans l'air" et autre "interviews" présidentiels, tellement les partis...

Par GM
le 29/10/2011

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

Karine Berger ; "La faillite d'un Etat existe, assure-t-elle, c'est le jour où plus personne ne veut prêter à cet Etat. Or, ...

Par André-Jacques HOLBECQ
le 28/10/2011
Tous les forums >