Tunisie, Egypte, des dictateurs mis en fuite après quelques semaines d'émeutes, mais une marche chaotique vers la démocratie: les révolution arabes au jour le jour.

Publié le 20/01/2011  Alimenté le 09/08/2015
Mamounia
chronique du par

Dans le piège de la Mamounia ?

Védrine, Bianco, Quilès: tous les ténors de la mitterrandie régalienne se bousculaient

ce matin, aux radios, se disputant l'honneur de tirer le coup de grâce sur la moribonde diplomatie sarkozyenne, ses tapis rouges déployés sous les pas des tyrans, ses ambassadeurs à biscottos, sa bouffonnerie incessante. Ils emboitent le pas à un collectif anonyme de diplomates atterrés, qui a fait connaître sa désolation dans Le Monde d'hier. De fait, ce qu'on appelait dans les livres d'Histoire "la diplomatie française" est en coma dépassé. Depuis quand ? Depuis qu'un catastrophique "machin" (Todd) en a pris les commandes ? Depuis la fin de la guerre froide, comme le soutenait ce matin Bernard Guetta sur France Inter, en élargissant la perspective ? On peut en disputer sans fin.

Diplomates, ministres, journalistes, se renvoient la responsabilité de la cécité sur les tyrannies vermoulues du "monde arabe". Cette cécité a été la chose la mieux partagée des dernières décennies. Les journalistes n'en sont pas exemptés, avec cette réticence persistante à dire et nommer les choses. En face du brûlot des diplomates, Le Monde publiait hier une page fort instructive de Natalie Nougayrède, intitulée "Etat par état, les révoltes arabes vues par le Quai d'Orsay". Sur le Maroc, on y lit cette confidence (anonyme) d'un "connaisseur issu du Quai": "Combien de ministres français ont séjourné gratuitement dans les palaces marocains depuis des années, au prétexte d'une visite de travail de trois jours qui commençait le vendredi, avec un entretien d'une demi-heure pour...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Couverture - L'Egypte de Tahrir - Claude Guibal

Egypte : censure du livre d'une journaliste de Radio France

à l'étranger publié(e) le 09/08/2015 par Justine Brabant

Les Egyptiens ne pourront pas lire L'Egypte de Tahrir. Le livre de l'ancienne correspondante de Radio France en Egypte Claude Guibal (co-signé avec le journaliste de Reuters Tangi Salaün) a été retiré des rayons, rapporte Ahram Online. En cause : une phrase de la préface interprétée comme ...

Campagne Amnesty - Al-Jazeera - 01

Egypte : libération d'un journaliste d'Al-Jazeera

suivi publié(e) le 02/02/2015 par Justine Brabant

Une expulsion en forme de libération. Après 400 jours en prison, le journaliste de la version anglaise de la chaîne Al-Jazeera, Peter Greste, a été expulsé du territoire égyptien, sur ordre du président Al-Sissi. Il avait été condamné à sept ans de prison pour "soutien" aux Frères ...

lemondetamarrod

Egypte : Le Monde et Libé dévoilent les dessous du mouvement anti-Morsi

Disgrâce médiatique pour le coup d'Etat ?

enquête publié(e) le 17/07/2013 par David Medioni

"Complot" anti-Morsi, avec la complicité de riches industriels ? Passé le feu de l'actualité, Libération et Le Monde reviennent ce mercredi 17 juillet sur la chute du premier président démocratiquement élu d'Egypte. Un début de disgrâce médiatique, pour ce coup d'état militaire soutenu ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Pour la modernisation d'une société, l'islam n'est pas le problème"

Monsieur Schneidermann, quand on reçoit un Monsieur comme Emmanuel TODD, on le laisse parler ou, au moins, on le laisse ...

Par OLIVER
le 04/03/2011

"L'Egypte conjugue islamisation et occidentalisation"

Pour la semaine prochaine, une émission sur Sarkozy ?

Par JC2
le 11/02/2011

Manifs et un mort en Tunisie : pas un mot dans les JT

Monstrueuses manifs en Roumanie à répétition durant l'année 2010 après le passage du FMI, les coupes budgétaires, la ...

Par Malagate
le 30/12/2010
Tous les forums >