Chez les matinautes

Chaque matin du lundi au vendredi, si possible à 9 h 15 précises, Daniel Schneidermann publie cette chronique sur les dominantes médiatico-numériques du matin. Ou parfois de la veille au soir (n'abusons pas des contraintes).

Aujourd'hui en France
chronique du par

Les canto-gagas

Dans l'emballement final autour de "l'opération Canto"', dans cette apothéose

qui relaie partout l'appel du footballeur, après qu'il ait cheminé souterrainement pendant deux mois, comme nous l'expliquions ici, il y a évidemment l'attrait de la "bonne histoire". Une star, une question brûlante d'actualité, un terrible suspense (Canto va-t-il faire sauter la banque ?), tout cela divertit aimablement des sujets habituels. Unes alléchantes, bonnes ouvertures, oui, bonne histoire, coco. Classique.

Mais il y a aussi autre chose. Ce qui frappe, dans le traitement de l'affaire, c'est la timidité des objections. Pour un Lordon, qui ose (avec sympathie, mais ose tout de même) renvoyer Canto dans ses buts, pour un Jorion qui dit la même chose, combien d'autres se réfugient derrière une posture de simples observateurs, tentent de se placer en surplomb, et se planquent derrière un implicite "on ne sait jamais, si ça prenait". Et ce ne sont que développements interminables sur "les bonnes intentions" de ce "footballeur exceptionnel", ou titres magnifiquement interrogatifs (Le Parisien: "peut-on se passer des banques ?"). Que l'opération "je vide mon compte" soit non seulement impraticable (très peu de guichets permettent des retraits massifs en espèces) mais d'abord stupide et dangereuse pour les déposants eux-mêmes, combien de fois l'aura-t-on entendu énoncer, explicitement, dans les sujets radio et télé qui ont proliféré ces derniers jours, à l'approche de la date-butoir d'aujourd'hui ?

Comme si les 60 000 internautes qui ont déclaré, d'un...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Les hyper-bons points éclipsent l'hyper-procès

Effectuons ensemble une expérience scientifique. Prenez un ballon de football. Pas forcément un tout neuf, tout ...

Par Benoît L.
le 08/01/2009

La vraie victime de l'incident irlandais

Ayant vécu à Dublin pendant 1 an, je suis particulièrement agacée par le traitement dont font objet les Irlandais... ...

Par chachoumiaou
le 16/06/2008
Tous les forums >