Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Interview Macron : "étonnants" sondages (Libération)

Par le - 13h01 - lu

Censure d'un sondage de LCI défavorable à Emmanuel Macron ? C'est le bruit qui courait sur Twitter dimanche soir après l'interview du président de la République, raconte Libération. A l'origine de la confusion, deux sondages publiés par LCI, l'un à l'antenne et l'autre sur le site, aux résultats contradictoires, comme l'a découvert le Discord Insoumis. A la question "Emmanuel Macron vous-a-t-il convaincu ?", l'antenne de LCI montre 71% de "non". Alors que "sur le site de LCI, les résultats sont parfaitement inversés, raconte Libé. Selon une consultation auprès d'un peu plus de 2 000 votants, 70% des personnes ont été convaincues par Emmanuel Macron."

Discord insoumis

Comment expliquer cette différence ? En fait, "les deux chiffres viennent de deux consultations différentes", explique le quotidien. Les résultats affichés sur le site sont ceux d'une consultation en ligne, qui a continué après l'émission. "Le "oui" a longtemps été en tête, avant que le "non" emporte la majorité", souligne Libération. Ceux diffusés à l'antenne, en revanche, viennent de la page Facebook de LCI, où il était possible de suivre l'interview en direct, et de voter en écrivant "oui" ou "non" dans les commentaires. Sauf que selon Libération, "le seul fait d'écrire "oui" ou "non" dans un commentaire suffisait à vous faire participer au sondage." Y compris si vous employiez ces mots dans un tout autre contexte. Une méthodologie pour le moins douteuse, qui n'a pas empêché la chaîne de publier les résultats de ce sondage à l'antenne.

Mais alors Emmanuel Macron a-t-il, ou non, convaincu les Français ? Tout dépend de la source, relève Libération. Pour RMC, "54% des Français qui ont regardé en intégralité [l'interview d'Emmanuel Macron] ont été convaincus". Alors que pour RTL, qui s'est pourtant fondé sur la même étude, "plus de six Français sur dix disent ne pas avoir été convaincus par la prestation du Président." En fait, les résultats changent du tout au tout si l'on prend en compte uniquement les personnes ayant regardé "intégralement" l'entretien (auquel cas le sondage est plutôt positif), ou toutes celles ayant été "exposés à le prise de parole du président" (auquel cas on obtient une majorité de non convaincus). "Chaque radio a décidé de mettre en avant un chiffre différent, conclut Libération. Libre aux internautes de choisir celui qui leur convient."


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Sondages, l'arme fatale

nouveau media

Sondages : de l'importance de la marge d'erreur (Mercier)

lu publié(e) le 11/04/2017 par la rédaction

Sur son blog, Arnaud Mercier, professeur en information-communication à l'université Paris 2, milite pour que les médias donnent systématiquement les marges d'erreur des sondages qu'ils commentent. En prenant l'exemple de ceux publiés ces derniers jours, donnant Macron et Le Pen loin devant ...

nouveau media

Et Mélenchon accéda au second tour... des sondages

Pourquoi pas plus tôt ? Tentatives d'explications

enquête publié(e) le 11/04/2017 par Manuel Vicuña

Et Mélenchon battrait Le Pen au second tour, avec 57% des voix, contre 43%. Depuis, dimanche et la publication d'un sondage Kantar-Sofres, dans lequel Mélenchon, pour la première fois, a dépassé Fillon au premier tour, les sondeurs s'estiment autorisés à tester Jean-Luc Mélenchon au second ...

nouveau media

Et le sondage le moins convaincant, est...

Le sondage BFMTV/Elabe qui a (presque) tout le temps faux

observatoire publié(e) le 21/03/2017 par Robin Andraca

Des sondages, partout, tout le temps. Au sortir du "grand débat", diffusé le 20 mars sur TF1, BFMTV a passé une bonne partie de la nuit à commenter un sondage, où Macron apparaissait comme le "plus convaincant". Avant Macron, Alain Juppé, pendant la primaire à droite, et Arnaud Montebourg, à...

Tous les contenus de ce dossier >