Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Salut "fasciste" d'Axel Loustau : Mediapart condamné

Par le - 18h40 - suivi

Mediapart a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à verser 500 euros d'amende au frontiste Axel Loustau. Le motif : avoir diffusé deux photos de lui, bras tendu et main levé, en affirmant qu'il s'agissait d'un salut fasciste. Le site a fait appel.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Le Point, 10 octobre 2017

C'est une dépêche AFP qui l'annonce ce 10 octobre : "Le frontiste Axel Loustau, proche de Marine Le Pen, a obtenu mardi la condamnation en diffamation du site d'information Mediapart, qui avait diffusé deux photos de lui bras tendu et main levée en affirmant qu'il s'agissait d'un salut «fasciste»".

Ces deux photos, initialement dévoilées dans l'émission Spécial Investigation, ont été publiées le 24 novembre 2014 dans un article de Mediapart, intitulé "Le salut fasciste de l'argentier de Marine Le Pen". Que voyait-on sur ces deux photos ? Loustau, proche de Marine Le Pen, bras tendu, main levée devant un gâteau d'anniversaire à l'occasion de son quarantième anniversaire sur une péniche près de la tour Eiffel, en 2011. Dans l'article accompagnant ces deux clichés, on pouvait lire : "Ce sont des photos qui font voler en éclats la stratégie de«dédiabolisation»du Front national. Sur deux clichés qu'a obtenus le journaliste Thierry Vincent et que Mediapart publie, le trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, Axel Loustau, fait un salut fasciste devant ses amis".

nouveau media

Loustau de dos

nouveau media

Loustau de face

Pour les juges, après un procès marqué par des débats sur la verticalité du bras de Loustau, les éléments de preuve apportés par Mediapart ne "suffisent pas à prouver, avec certitude, qu'il s'agit d'un salut fasciste", et Marine Turchi a "manqué au devoir de prudence en affirmant sans nuance" que c'en était un. Le tribunal a condamné le directeur de la publication, Edwy Plenel, à 500 euros d'amende, et la journaliste à 500 euros avec sursis. Tous deux devront verser solidairement 1 000 euros de dommages et intérêts à Axel Loustau, et 2 000 euros pour les frais de justice. Mediapart a immédiatement fait appel, son avocat Me Emmanuel Tordjman ajoutant que le site "demandera à la cour d'appel de reconnaître la qualité de son travail et le fait qu'il pouvait publier cette information relevant à l'évidence de l'intérêt général".

Sur notre plateau, en mai 2017, Turchi était revenue sur la publication de cet article : "Je ne m'explique pas pourquoi, en 2014, quand on publie ces photos, il n'y a pas plus de reprises. On me dit: ce n'était pas probant. Mais avec, il y avait une enquête sur l'antisémitisme d'une grande partie de ce groupe."

L'occasion de revoir notre émission avec Marine Turchi : "Marine Le Pen s'est re-diabolisée toute seule" et de relire notre article : "Le Lab modifie un article faisant le lien entre le FN, les dauphins et Hitler"


Abonnez-vous !
|