Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Arte va diffuser le documentaire "censuré" sur l'antisémitisme

Par le - 16h13 - suivi

Fin d'une polémique ? Le documentaire allemand sur "l'antisémitisme en Europe" qu'Arte avait initialement rejeté sera finalement diffusé ce mercredi 21 juin à 23 heures. La chaîne franco-allemande s'incline ainsi devant la décision du groupement audiovisuel public allemand ARD, qui a décidé de montrer ce documentaire, objet d'une polémique depuis plusieurs semaines, principalement outre-Rhin (et que nous avions pu visionner).


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Pour rappel, Arte refusait de diffuser le documentaire allemand "Prédestinés et exclus - Antisémitisme en Europe" des allemands Joachim Schröder et Sophie Hafner. La chaîne expliquait notamment que le réalisateur n'aurait pas respecté le contrat initial, en filmant par exemple pour une grande partie hors d'Europe. Mais ce dernier accusait la chaîne de "censure" contre un documentaire qui "dérange". Dans la foulée, plusieurs intellectuels allemands, personnalités publiques et médias outre-Rhin avaient appelé la chaîne à montrer le fameux film. Le tabloïd Bild avait même créé la surprise (et la désapprobation de certains médias) la semaine dernière en décidant de mettre en accès libre, pendant 24 heures, le film sur son site internet. Ue démarche inédite et discutable sur un plan légal, puisque le quotidien le plus lu d'Allemagne ne possède pas les droits du film.

Alors qu'Arte avait réitéré récemment sa volonté de ne pas diffuser le documentaire, la chaîne WDR (qui possède les droits de rediffusion pour l'Allemagne et a cofinancé l’œuvre de Schröder) avait annoncé qu'elle étudiait en interne la possibilité de montrer le film. La chaîne s'interrogeait notamment sur quelques erreurs factuelles dans la séquence sur les financements des ONG pro-palestiniennes par des organisations européennes.

Finalement, le groupement public audiovisuel ARD, dont dépend donc la chaîne WDR, a pris la décision de diffuser le documentaire vendredi 16 juin, à partir de 21h15, insistant sur l'importance de traiter de la thématique de l'antisémitisme. Volker Herres, le directeur des programmes de la chaîne Das Erste, qui diffusera le documentaire, justifie cette décision par la volonté de "mettre à disposition d'un public large le documentaire controversé, malgré ses défauts de construction. Seulement ainsi, le public télévisé pourra s'en faire une opinion". La chaîne a prévu de consacrer le talk-show Maischberger qui suit à un débat autour du film, afin justement de pouvoir discuter des "défauts" du film, notamment ses erreurs factuelles.

Ce mardi 20 juin, Arte s'aligne sur la décision de ses chaînes partenaires. La chaîne franco-allemande, qui se refuse toujours à diffuser elle-même le documentaire, a annoncé qu'elle reprendrait le signal de l'antenne allemande, "afin que le public d'Arte des deux pays puisse avoir la même connaissance [du documentaire]", explique-t-elle dans un communiqué. Le débat dans l'émission Maischberger, en allemand, sera lui aussi repris. Il sera doublé pour le public français, soit au préalable, soit en direct.

L'occasion de (re)lire notre enquête: "«Censure» sur Arte: nous avons vu le documentaire sur«l'antisémitisme en Europe»"


Abonnez-vous !
|