Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

SFR Presse : l'offre s'élargit, mais...

Par le - 15h12 - suivi

SFR Presse, possible outil d'optimisation fiscale pour SFR et Drahi, suite. Une dizaine d'éditeurs externes à Altice (le groupe médias de Patrick Drahi), dont Lagardère et So Press, a décidé de rejoindre l'application qui permet aux clients de l'opérateur de lire la presse gratuitement depuis leur smartphone. SFR Presse, et ses 300 000 utilisateurs, nouvelle façon de booster son audience ? Pas si simple.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Le Figaro, 27/06/2016

SFR Presse s'agrandit. Jusqu'à présent, seuls les titres détenus par Altice (Libération, L'Express ou L'Expansion) figuraient dans cette offre, facturée 19,90 euros, puis intégralement remboursée par l'opérateur, et qui permet aux abonnés d'avoir accès gratuitement à plusieurs titres de presse.

A compter du mercredi 29 juin, ce ne sera plus le cas. Une dizaine d'éditeurs a, en effet, décidé de sauter dans le wagon SFR Presse, parmi lesquels Mondadori (Télé Star, Closer, Grazia), Condé Nast (GQ), Lagardère (Le Journal du Dimanche, Public) et So Press (Society, So Foot). "Pour obtenir ces journaux et magazines, l'opérateur a signé un partenariat avec Toutabo, propriétaire du kiosque numérique ePresse (...) Le kiosque a approché les éditeurs qui travaillent déjà avec lui et a négocié le système de rétribution, titre par titre", précise Le Figaro.

SFR Presse, et ses 300 000 utilisateurs (sur les 18 millions de clients SFR), nouvel eldorado pour élargir en quelques clics son lectorat et gonfler sensiblement la valeur de ses espaces publicitaires ? Pas si simple. L'Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias a en effet tranché la semaine dernière : les téléchargements des magazines effectués via l'application mobile SFR Presse seront considérés comme de la "diffusion par tiers". Comprenez : soumis au même régime que les journaux achetés par exemple aux éditeurs par Air France, et distribués gratuitement à leurs clients. Une décision qui sera entérinée en septembre mais satisfait déjà les éditeurs concurrents, qui craignaient une concurrence déloyale.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Le Monde, 23/06/2016

Comment se traduira, dans les chiffres, cette décision ? "En clair, Libération ne pourra pas se faire certifier par l'OJD plus de 4000 exemplaires téléchargés chaque jour via SFR Presse ; pour L'Express, ce chiffre sera plafonné à 14.000 par semaine. Des seuils déjà dépassés. Libération serait téléchargé quotidiennement de 5000 à 7000 fois, alors que L'Express oscillerait entre 20.000 et 30.000 exemplaires", explique Le Figaro.

Interrogé sur cette décision, le directeur général d'Altice Media Group (SFR) a réagi : "Ce qui compte réellement, c'est le nombre de personnes qui lisent vos contenus. Si nos chiffres finissent par être sensiblement différents de ceux certifiés par l'OJD, pourquoi ne pas les sortir nous-mêmes ?".


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Presse en ligne ch. modèle (s)

Vignette Facebook médias français

On a regardé les plus nulles des vidéos, produites par les medias français grâce à Facebook

Avec les millions de Facebook, visitons ensemble...les locaux de Facebook

enquête publié(e) le 14/11/2017 par la rédaction

C'est un pas de plus, dans l'asservissement à Facebook des medias français. Depuis 2016, le réseau de Mark Zuckerberg verse des millions d'euros à plusieurs grands médias français (LCI, Le Monde, L'Obs, Le Parisien, Le Figaro), pour les inciter à publier des vidéos "live" sur son réseau. L'...

nouveau media

SFR/TVA : la presse indépendante en ligne dénonce un "hold-up fiscal"

suivi publié(e) le 12/07/2017 par Robin Andraca

Attention, dévalorisation de la presse ! Dans un communiqué publié ce 12 juillet, le Syndicat de la Presse Indépendante d'Information en ligne (Spiil) critique l'utilisation du taux de TVA réduit pour la presse en ligne par des acteurs économiques (SFR, Bouygues Telecom ou Canal+), dont la ...

nouveau media

Uniformisation de l'info en ligne : tout savoir sur les copiés-collés

observatoire publié(e) le 23/03/2017 par Manuel Vicuña

Deux tiers des informations en ligne sont de purs et simples copiés-collés. C’est la conclusion d’une enquête statistique de l’Ina, sur la raréfaction des contenus d’information originaux sur internet. Une étude rapidement reprise par une dépêche de l’AFP, à son tour largement ...

Tous les contenus de ce dossier >