Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Panthéon : Malraux 1, Hollande 0

Par le - 09h15 - le neuf-quinze

Drôle d'idée, la panthéonisation par fournée de quatre. Certes, un excellent entrainement pour la mémoire des citoyens : mémoriser quatre destins exemplaires au lieu d'un, bien distinguer pour s'en imprégner les éléments édifiants dans chacune de quatre biographies de saints laïcs, surtout ne pas confondre Pierre et Jean, Geneviève et Germaine. Mais tout de même, cet étrange besoin de "faire masse", comme si on avait craint qu'un (e) seul (e) ne suffise pas...

L'initiative de François Hollande part d'un sentiment irréprochable. Offrir en exemple "le meilleur de la France", promouvoir des héros du roman national. A quel pessimisme, à quel déclinisme, à quels bougonnements, à quelles attaques, à quelle haine de soi, s'oppose cette initiative, pas besoin d'un dessin pour le comprendre. Mais, à écouter le discours de Hollande, que retransmettaient en direct toutes les chaînes d'info du pays, à écouter ces comparaisons édifiantes s'enchainer laborieusement, à s'efforcer de ne pas remarquer les dosages si évidents, comme des coutures trop apparentes, à lire tout de même les pénibles arrière-pensées politiciennes, à voir par exemple, à quelques paragraphes de distance, les noyés de Mediterrannée tendre fraternellement la main aux programmes interdisciplinaires au collège, à attendre en vain le souffle, la péroraison, le fameux "entre ici" de Malraux accueillant Jean Moulin, ou son équivalent, on ne pouvait s'empêcher de souffrir rétrospectivement avec les plumes présidentielles, ces damnés de l'anaphore qui auront cherché en vain, jusqu'au bout, le pitch salvateur.

Pas facile, c'est vrai, de s'essayer au "entre ici", quand tout le discours visible de l'Etat, depuis tant d'années, de président en président, se décline plutôt autour d'un "sors d'ici". Ou plutôt de deux, rigoureusement incompatibles. Sortez d'ici, scepticisme, déclinisme, populisme, miasmes nauséabonds. Mais aussi, sors d'ici, sors de notre communauté recroquevillée, migrant de Calais, sans-papiers, chômeur en fin de droits, racaille de banlieue, djihadiste radicalisé. Un jour ou l'autre, il faudra choisir entre les deux. Eh oui : les mots sont des petits êtres susceptibles, ils ont leur vie propre, leurs cachettes inexpugnables, ils n'accourent pas au claquement de doigts du Palais. Malraux 1, Hollande 0.

Panthéon quatre


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Collabos et résistants, encore et toujours

Comparer Al-Assad à Hitler : une ignorance crasse de l'Histoire

@rrêt sur images publié(e) le 17/04/2017 par la rédaction

"Hitler n'est jamais tombé aussi bas que d'utiliser des armes chimiques". Avec ses mots lancés en conférence de presse le 11 avril dernier, Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche, entendait comparer Bachar Al-Assad et ses attaques présumées à l'arme chimique, à la folie meurtrière...

Mein Kampf

Combat autour de Mein Kampf

chronique publié(e) le 29/10/2015 chez les matinautes

Imaginons. Début 2016, trois ou quatre éditeurs publient des traductions concurrentes de Mein Kampf, ce livre écrit par Hitler au cours de sa captivité, dans les années 20, et qui tombe dans le domaine public fin 2015. Certains publient le texte "sec". D'autres, assorti d'un "appareillage ...

nouveau media

Pétain et l'affiche de propagande

à voir et revoir publié(e) le 15/05/2015 par Alain Korkos

Pétain refait parler de lui ces temps-ci, une émission d'@si lui est consacrée, et c'est l'occasion de contempler quelques-unes des affiches de propagande réalisées sous le régime de Vichy. Certaines d'entre elles furent réalisées par un collectif d'affichistes lyonnais qui se faisait ...

Tous les contenus de ce dossier >