Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

8500 euros, prix d'une conférence de François Lenglet

Par le - 15h30 - lu

A 8 500 euros la conférence, le beurre dans les épinards de François Lenglet peut être savoureux estime le site Acrimed qui relaie une information publiée dans le quotidien régional l’Est éclair. En effet, le journaliste économiste qui exerce à la fois sur France 2 et RTL est attendu en décembre à Troyes pour une conférence sur l’opportunité – ou non – de réindustrialiser la France avec, à la clé, un gros chèque. Un chèque pas si gros, se défend Lenglet dans un courrier adressé à l’Est éclair.

Ce n’est pas à proprement parler un ménage. Pour autant, la prestation de François Lenglet, attendu à Troyes le 4 décembre prochain, fait "jaser" selon le quotidien l’Est éclair repris aujourd’hui par le site Acrimed. Le journaliste de France 2 – qui tient également une chronique quotidienne sur RTL – donne en effet une conférence autour du thème "industrie-service : le match du siècle". Prix de la prestation, payé par Le Cercle des services, club de patrons d'entreprises de services de l'Aube, qui invite Lenglet : 8 500 euros. Une somme en partie financée par de l’argent public selon le quotidien puisque ce club reçoit les subventions de différentes collectivités. Acrimed Lenglet

Mis en cause, Lenglet a tenu à se justifier en envoyant ses explications à l’Est éclair. Selon lui, il ne touchera que la moitié du chèque final. Il affirme également que son contrat de travail avec France 2 l’autorise à intervenir "dans le prolongement de [son] activité d’essayiste". Il estime enfin qu’"une conférence, c’est un travail, au même titre qu’un livre ou un article qu’on publie". Reste que, pour Acrimed, une conférence à 4 000 euros et des brouettes, c’est très bien payé. Mais l’Observatoire critique des médias s’en prend surtout aux propos de Lenglet quand ce dernier, dans ses éditos du Point qu’il écrivait jusqu’au mois de juin, fustigeait les excès et les privilèges de certains salariés… et notamment ceux qui bénéficient de régimes spéciaux de retraites, "privilèges désuets" selon Lenglet. Conclusion moqueuse d’Acrimed : "rien à voir avec les «privilèges désuets» de certains journalistes qui facturent des conférences d’une heure à plus de 4 000 euros".

Pour revoir notre émission avec l’économiste chauve le plus célèbre de France, c’est ici >>


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Déontologie en miettes

RTBF CDJ

Les conseils déontologiques de presse, voulus par Mélenchon, "des tigres sans dents" ?

Belgique, Allemagne, Québec... le pouvoir très relatif des vigies du journalisme

observatoire publié(e) le 07/12/2017 par la rédaction

À quand un Conseil de déontologie du journalisme ? C’est la proposition portée par Jean-Luc Mélenchon qui a lancé cette semaine une pétition en ce sens. L’idée n’est pas neuve, elle compte d’ailleurs des précédents à l’étranger. De la Belgique au Québec en passant par ...

Nouveaux chiens de garde

Isabelle Giordano, des "ménages" au comité d'éthique de Radio France, (Acrimed)

lu publié(e) le 02/12/2017 par la rédaction

Habituée des "ménages", et déontologue. Le site Acrimed s'est penché le 29 novembre sur la nomination, en mars dernier, d'Isabelle Giordano, ancienne journaliste, notamment à France Inter, au comité d'éthique de Radio France. Une nomination qu'Acrimed commente avec ironie, puisque, rappelle ...

Delphine Meillet

Paradise papers / JDD : tribune masquée d'une avocate de LVMH

lu publié(e) le 13/11/2017 par la rédaction

Avocate au barreau de Paris, spécialiste du droit pénal et du droit de la presse... Mais pas seulement.Le Journal du Dimanche a publié ce week-end dans sa rubrique "Opinion" une tribune de l'avocate Delphine Meillet, visiblement remontée contre les révélations des "Paradise Papers", la ...

Tous les contenus de ce dossier >