Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Rouhani : 140 signes sous un turban

Par le - 09h15 - le neuf-quinze

Trop sympa, ce nouveau président iranien, cet Hassan Rouhani. Vraiment cool. Appelé au téléphone par Obama, il tweete aussitôt sur sa conversation, et dégaine plus vite qu'Obama une photo bien plus cool que celle d'Obama. Il faut bien quelques bonnes heures pour que la planète, médusée par tant de coolitude, s'avise que Twitter reste étroitement surveillé en Iran, et que l'immmense majorité des Iraniens n'auront donc pas accès au tweet du président.

 

Après quelques jours, ayant pris la mesure de l'événement, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, l'interpelle : "bonsoir président. Les citoyens d'Iran peuvent-ils lire vos tweets ?" -où l'on apprend, accessoirement, que Dorsey s'est royalement attribué le @Jack, l'un des identifiants sans doute les plus convoités du monde.

Et Rouhani répond. picto

Il répond parfaitement. En 140 signes tout juste (on a compté), ayant effectué toutes les abréviations nécessaires, ce qui montre à quel point il a calibré son gazouillis au signe près.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

 

Au-delà de l'échange lui-même, c'est ce calibrage, qui nous rend immédiatement proche le président iranien. Tous les twittos du monde peuvent se sentir en empathie leur camarade présidentiel aux prises avec leurs difficultés familières, ce moderne cauchemar du chausse-pied, qui consiste à faire entrer une pensée ou un message dans le cadre étroit des 140 signes. Hop, transformons "people" en "ppl", "to" en "2", éliminons un espace ici, ni vu ni connu, etc. Non seulement Rouhani parle anglais, mais il parle le globish-twitto-texto des ados d'occident. Le tweet de Rouhani, c'est l'accordéon de Giscard, les MacDo d'Obama, les exploits sportifs de Poutine. Il n'y manque que les LOL, les MDR, et le smiley. Accessoirement, il est permis de constater que Rouhani ne promet rien, strictement rien. Mais c'est tellement bien dit.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Facebook, Twitter, médias dominants

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

nouveau media

Faux comptes : le Canard Enchainé à l'assaut de Facebook

lu publié(e) le 02/11/2017 par la rédaction

Le Canard Enchaîné contre Facebook. Dans un article de son édition du 1er novembre, le Palmipède raconte le combat qu'il mène depuis huit mois pour faire retirer de Facebook de faux comptes créés au nom du journal, se faisant passer pour des comptes officiels. Des "contrefaçons" qui posent ...

Tous les contenus de ce dossier >