Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Tweets antisémites : Twitter fournira les données à la justice

Par le - 15h00 - tweet

Finalement, Twitter fournira à la justice les données permettant d'identifier les auteurs des tweets antisémites postés en octobre 2012 sur les hashtag #unbonjuif et #unjuifmort. C'est la fin d'une longue polémique médiatique et judiciaire. Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement a fait part de sa satisfaction de voir qu'internet "n'est pas une zone de non droit".

C'est l'épilogue d'une longue polémique. Twitter a annoncé, vendredi 12 juillet, qu'il avait fourni à la justice "les données susceptibles de permettre l'identification de certains auteurs" de tweets antisémites. Cette affaire remonte au mois d'octobre 2012. Sur twitter, les hashtag #unbonjuif et #unjuifmort suscitent de nombreuses plaisanteries lourdes pour certaines, antisémites pour d'autres. En voici quelques exemples.

 

bonjuif

 


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Cette déferlante de tweets antisémites conduit Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, à réagir et à demander l'application de la loi française. Elle avait même reçu les représentants français de Twitter. De plus, plusieurs associations comme la Licra, l'Union des Etudiants Juifs de France, ou encore SOS Racisme ont porté plainte contre Twitter et son président Dick Costolo qui avait refusé de fournir les noms des auteurs de ces messages à la justice française. Cette transmission, même tardive "met fin au litige avec l'UEJF et les deux parties ont convenu de poursuivre activement leur collaboration, afin de lutter contre le racisme et l'antisémitisme dans le respect de leurs législations nationales respectives", détaille Twitter dans son communiqué.

Twitter n'avait plus vraiment le choix. Fin janvier, le tribunal de grande instance de Paris avait enjoint Twitter de fournir aux associations "les données en sa possession de nature à permettre l'identification de quiconque a contribué à la création de tweets manifestement illicites". Twitter avait fait appel. Mais la Cour d'appel de Paris a renchéri le 12 juin en déboutant l'entreprise et en constatant que le site de microblogging n'avait pas fourni "les données, pas plus que la justification d'une impossibilité de les fournir". En se pliant à ces décisions de justice, Twitter joue donc l'apaisement. Najat Vallaud-Belkacem, a fait part de sa satisfaction (sur Twitter), tout comme Fleur Pellerin, la ministre de l'économie numérique.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

 



Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Facebook, Twitter, médias dominants

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

nouveau media

Faux comptes : le Canard Enchainé à l'assaut de Facebook

lu publié(e) le 02/11/2017 par la rédaction

Le Canard Enchaîné contre Facebook. Dans un article de son édition du 1er novembre, le Palmipède raconte le combat qu'il mène depuis huit mois pour faire retirer de Facebook de faux comptes créés au nom du journal, se faisant passer pour des comptes officiels. Des "contrefaçons" qui posent ...

Tous les contenus de ce dossier >