Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Avortement Texas : la sénatrice soutenue par une Tweetoffensive

Par le - 15h30 - tweet

Pendant qu'elle parlait une dizaine d'heures sans interruption sur le thème de la liberté et de l'avortement pour empêcher le vote d'une loi anti-avortement, l'action d'une sénatrice du Texas a été mentionnée près de 550 000 fois sur Twitter, attirant l'attention des médias nationaux qui ont fini par en parler. Ce n'est pas un hasard, ce "TweetStorm" avait été préparé.

Les organisations en faveur de la liberté de l'avortement avaient été prévenues lundi, la veille de l'intervention de la sénatrice Wendy Davis qui voulait bloquer la journée de débat sur une loi limitant l'avortement au Texas, jusqu'à l'heure limite prévue pour le vote, soit minuit. Un vote au résultat sans surprise possible car le sénat texan a une majorité républicaine, comme son gouverneur.

Wendy Davis avait annoncé ses intentions sur son compte Twitter picto

Wendy Davis

 

Wendy Les organisations ont préparé la diffusion du discours en direct sur Internet, et popularisé son action du lendemain via Facebook, et le mot clé de ralliement sur Twitter #StandwithWendy pour provoquer ce qu'elles ont appelé un "TweetStorm" (Tempête Twitter). Un blogueur a publié la liste des médias sur Twitter pour qu'ils soient mentionnés dans les tweets des militants et voient donc l'annonce dans leurs messages. Et la branche texane de la puissante American Civil Liberties Union (ACLU) a relayé le message.

 

A 11h18, mardi 25 juin quand Wendy Davis a commencé son discours marathon debout (sans aucune interruption autorisée ni boisson ou nourriture). Des groupes twittaient en direct depuis les tribunes du public dans le sénat texan, à Austin. Les médias sont d'abord restés silencieux, au niveau national.

Puis vers 16 h le compte Twitter national de l'ACLU et celui de l'association National Parenthood ont twitté le message à leurs abonnés Twitter (260 000 followers) dont beaucoup ont repris le message, déclenchant l'intérêt des chaînes d'info permanente (CNN a été très critiquée pour avoir tardé à réagir et à diffuser des extraits du discours diffusé en direct sur Internet où il a été suivi par 200 000 personnes).

De nombreuses personnalités du showbusiness ayant 1 ou 2 millions d'abonnés ont aussi repris l'info sur leurs comptes Twitter.


Kill the Bill Davis

Austin

Austin American-Statesman (Texas)

mercredi 26 juin 2013

 

WP

Et enfin vers 17h, mardi, la Maison Blanche, voyant l'impact du mouvement sur Twitter, a diffusé un message de soutien sur le compte Twitter d'Obama, qui a 33 millions d'abonnés. Le combat de Davis est alors devenu un des titres de l'actualité de la journée, un événement national, et Davis une "star" comme le titre ce jeudi , en bas de la Une, le Washington Post.

picto Washington Post jeudi 27 juin 2013

Vers 22h30, mardi, Davis parlait toujours, et il y avait 1 500 tweets par minute avec le mot clé #StandwithWendy selon Twitter qui a signalé le lendemain de l'opération (réussie, la loi n'a pu être votée à temps) qu'il y avait eu 549 000 Tweets sur le sujet dans la journée.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Facebook, Twitter, médias dominants

nouveau media

Tron : comment se construit une indignation sur Twitter

chronique publié(e) le 15/12/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Parmi les journalistes de la presse nationale qui suivent le procès de Georges Tron et Brigitte Gruel, se trouve Marie Barbier, journaliste à L'Humanité. Elle a décidé de le live-tweeter. Exercice d'une redoutable efficacité, qui place le twittos au coeur de l'action, lui permettant de suivre ...

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

Tous les contenus de ce dossier >