Vidéo Pernaut : TF1 exige le retrait, Youtube s'exécute (Rue 89)
Brève Vidéo

Vidéo Pernaut : TF1 exige le retrait, Youtube s'exécute (Rue 89)

Il ne faut pas se moquer de Pernaut sur Youtube, TF1 veille...

Nous vous avions montré le montage diffusé sur Rue 89, qui pointait les mots systématiquements laudateurs employés par le présentateur de TF1 pour décrire les sujets de ses JT. La chaîne a obtenu son retrait de la plateforme de vidéos, annonce Rue 89.

La vidéo est désormais impossible à visionner sur Youtube après que TF1 en a exigé le retrait.

Mais @si vous le remontre picto

Selon Rue 89, dans la nuit du 26 au 27 juillet, l'auteur du montage, Bastien Hugues, a reçu une notification de YouTube l'avertissant que sa vidéo avait été retirée. C'est TF1, qui estime que la vidéo porte atteinte à ses droits d'auteur, qui en a formulé la demande.

Audrey Lefevre, avocate spécialiste du droit d'auteur, précise à Rue 89, qu'il s'agit de «droits voisins», (distincte du droit d'auteur) : les producteurs audiovisuels peuvent autoriser ou interdire l'exploitation de leurs contenus par autrui. "C'est certainement à ce titre que TF1 a considéré la vidéo comme une diffusion illicite des JT de Jean-Pierre Pernaut. Ce n'est pas parce que de nombreuses vidéos sont sur YouTube que c'est forcément légal.", explique-t-elle à Rue 89.

L'avocate précise cependant que YouTube aurait pu débattre de ce retrait: le code de propriété intellectuelle (CPI), article L211-3,  précise en effet que les bénéficiaires des droits ne peuvent interdire "la parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre".

"Plus qu'une parodie, ma vidéo est un montage journalistique, au contenu critique et pédagogique, explique Hugues. Ce qui lui permet aussi d'échapper aux droits d'auteurs."

Ce n'est pas la première fois que TF1 conteste la diffusion de ses contenus sur YouTube. En 2008, elle a attaqué l'hébergeur, lui réclamant 100 millions de dommages et intérêts. L'affaire, toujours en cours, a sans doute incité YouTube à ne pas discuter le retrait de la vidéo de Bastien Hugues, selon Rue 89.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.