Un vote de vieux
Brève

Un vote de vieux

On mentirait en disant que le brouillard se dissipe totalement, devant le malcomprenant du lundi

. N'empêche que dans ce vote opaque, un élément apparait : l'âge des électeurs. Cet élément ressort du sondage SOFRES réalisé pour Le Monde, Le Point, France 2, France 3 et France Inter. "L'analyse par tranche d'âge , écrit Patrick Roger, du Monde, fait ressortir un phénomène d'abstention massif chez les 18-24 ans (70 %) et les 25-34 ans (72 %), ainsi qu'à un niveau moindre chez les 35-49 ans (64 %), alors que l'électorat plus âgé s'est davantage déplacé : 42 % d'abstention chez les 65 ans et plus". Ce n'est pas la première fois que ce critère apparait si nettement dans un scrutin. En 2007 déjà (je cite de mémoire, mais je ne doute pas que vous me rectifierez si besoin) Royal était majoritaire au second tour dans toutes les tranches d'âge, à l'exception des plus de 65 ans.

Ce détail-là, l'avez-vous lu, vu ou entendu ? Le sondage sus-cité n'a pourtant pas été commandé par des médias confidentiels. Un quotidien, un hebdo, trois mammouths audiovisuels, excusez du peu. Et pourtant, depuis trente-six heures, on se querelle sur Arthus-Bertrand, sur Bayrou, sur Aubry, sur le Parlement européen, sur mille sujets. Mais pas un mot sur la sur-participation des vieux, dans le scrutin. Pas un mot dans lémédias, bien entendu. Mais pas non plus, par exemple, dans nos forums.

Certes, les vieux ont le droit de vote, ne commencez pas à me faire dire ce que je ne dis pas. L'avenir leur appartient (aussi). Il ne viendrait à l'idée d'aucun matinaute de le leur contester. D'autant que chaque jour qui passe nous rapproche du club, que nous rejoindrons plus tôt que nous ne le pensons. Mais pourquoi cet élément est-il si peu souligné dans les commentaires ? Pourquoi, dans le flot des explications, celle-ci n'a-t-elle pas émergé ? On n'ose imaginer une conspiration du silence ourdie par les vieux, et leurs taupes infiltrées dans les autres tranches d'âge. Alors ?  Il me semble pourtant que l'on regarde différemment les résultats français de dimanche, si l'on a ce détail en mémoire, non ?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.