Un journal suédois accuse l'armée israélienne d'avoir vendu des organes de Palestiniens
article

Un journal suédois accuse l'armée israélienne d'avoir vendu des organes de Palestiniens

Aucune preuve. Israël exige que la Suède "condamne" l'article

Réservé à nos abonné.e.s
Våra söner plundras på sina organ” (Ils prennent les organes de nos enfants) : c'est le titre d'un article publié la semaine dernière, lundi 17 août dans le quotidien tabloïd social-démocrate suédois Aftonbladet qui évoque, sans preuve, des accusations portées par des Palestiniens contre l'armée israélienne, qu'ils soupçonnent de trafic d'organe. L'affaire provoque une crise entre la Suède et Israël.

Våra söner plundras på sina organ” (Ils prennent les organes de nos enfants) : c'est le titre d'un article publié la semaine dernière, lundi 17 août dans le quotidien tabloïd social-démocrate suédois Aftonbladet qui évoque, sans preuve, des accusations portées par des Palestiniens contre l'armée israélienne, qu'ils soupçonnent de trafic d'organe. L'affaire provoque une crise entre la Suède et Israël.



L'article est illustré d'une photo prise par l'auteur du texte publié par Aftonbladet montrant le corps couturé d'un jeune Palestinien rendu par l'armée israélienne à sa famille.

...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.