Un Grec endetté s'immole en sortant de sa banque
Brève

Un Grec endetté s'immole en sortant de sa banque

Le désespoir de la population grecque face à la crise économique est illustré par les photos d'un homme qui s'immole par le feu en sortant de sa banque dans la ville portuaire de Thessalonique.

Un homme en short, portant un mégaphone, lâche un bidon de liquide qu'il vient d'enflammer après l'avoir versé sur lui.

"À Thessalonique, un homme, âgé de 55 ans, s'immole à l'entrée d'une banque, après avoir demandé, en vain, selon la police, à l'établissement financier une renégociation de ses remboursements." dit la légende de la photo qui précède un article mis en ligne sur le site du Figaro jeudi 23 septembre en début d'après midi.

"Depuis le début de l'année, le ministère de la Santé grec a même recensé 40% de suicides en plus. En trois ans, le taux de chômage a doublé." explique le Figaro.fr

On trouve la même image sur le site de Paris Match (on savourera la légende) ou sur celui du quotidien américain Denver Post

 

L'image qui montre la suite de la scène, a été publiée, avant celle du Figaro, sur le Post.fr mardi 20 septembre.

On y voit le policier de la photo précédente vider un extincteur sur l'homme qui s'est immolé.

"Vendredi dernier, un homme de 55 ans s'est immolé à Thessalonique alors que sa banque qui venait de lui refuser un prêt.Ce serait apparemment un commerçant surendetté avec une hypothèque sur sa maison et son entreprise." explique LePost.

La photo et l'information du Post.fr viennent du blog Y'a du monde aux Balkans, qui l'a publiée samedi 17 septembre. Ce blog renvoie à un site en macédonien qui précise que "l'homme surendetté voulait un nouveau crédit avec lequel il devait rembourser l'ancien, mais la banque a refusé" et en ajoutant que "c'est la deuxième tentative d'immolation de cet homme pour résoudre ses problèmes d'endettement. La première tentative découlait aussi de son incapacité à rembourser ses dettes."

Pas de crédit sur le site du Post ou Le Figaro mais les photos ont été faites par Nodas Stylianidis et diffusées par Reuters.

On trouve aussi deux gros plans diffusés par l'agence AP.

AP montre deux autres photos. Une vue générale pendant l'incident, puis une autre avec l'homme allongé sur le sol, le visage noirci, entouré de policiers. La légende indique qu'il a 56 ans et que c'est sa troisième tentative de suicide

.

En lisant la presse grecque, on finit par avoir davantage de détails.

La scène s'est déroulée vendredi dernier au carrefour de Tsimiski (la principale avenue de la ville) et de la rue Ethnikis Amynis, à Thessalonique, deuxième ville de Grèce. L'homme a commencé par protester avec son mégaphone contre le gouvernement, les banquiers et les partis politiques. Des employés de la banque ont tenté de lui parler, mais il s'est aspergé d'essence, puis il a mis le feu avec un allume-cigare. Plusieurs policiers sont intervenus avec des extincteurs. Il a ensuite été hospitalisé avec des blessures sur le dos et la poitine.

Une courte vidéo tournée après

l'incident montre l'homme au sol picto



Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.