Un "document de travail" du ministère de l'Intérieur sur le contrôle d'Internet émeut la Toile
suivi

Un "document de travail" du ministère de l'Intérieur sur le contrôle d'Internet émeut la Toile

Réservé à nos abonné.e.s
Le gouvernement est-il près de faire un pas de plus dans sa tentative de contrôle du net ?
60
60 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Un "document de travail" du ministère de l'Intérieur sur le contrôle d'Internet émeut la Toile

Le gouvernement est-il près de faire un pas de plus dans sa tentative de contrôle du net ?

Derniers commentaires

On a "pédophilé" mon blog http://patricehenin.blogspirit.com parce que j'y dénonce une corruption de fonctionnaire impliquant Bouygues . Comme vous pouvez le constater, le blog est suspendu.
Au lieu d'entamer une enquête, on accuse de diffamation.

laisser la loi LOPSI 2 nous protéger des "pédophiles" ? Mais tous les sites qui dérangent seront "pédophilés" !!!:

http://patricehenin.over-blog.com/article-20943996.html

Patrice Hénin,

PS : Bien à vous, M. Nicolas Princen, la 6ème République vous remerciera Nous y travaillons.
Instituer, sous la contrainte de l'état, un procédé technique qui permettra de filtrer les contenus Internet sous prétexte de se protéger contre la pédopornographie c'est un peu gros comme ficelle.
Ensuite on interdira aussi les sites de "terroristes" comme Al manar ou Indymedia, ou même @SI, dès lors que l'information publiée dérange.

Ca ressemble étrangement à la franchise médicale à 1 euro : elle est symbolique avant de devenir à terme une variable d'ajustement budgétaire.

Je suis pas paranoïaque : je suis outré.
Une interview d' Isabelle Falque-Pierrotin du Forum des droits sur l’Internet qui participe à la rédaction de cette charte,
dont les réponses souvent embarrassées, ne sont pas de nature à rassurer sur la nature de ce projet.
http://www.pcinpact.com/d-126-1-charte_confiance_FDI.htm
Et la réaction de l'ASIC (Association des Services Internet Communautaires) qui n'a pas été associé au projet,
contrairement à l'exigence de concertation dont se réclame les rédacteurs de la charte.
je ne suis pas etonnee la droite ou l'ump ont toujours deteste toutes nouvelles expressions qu'ils ne pouvaient pas metriser ou manipuler .Donc je ne m'attends à rien de bon pendant ce quiquennat que de la manipulation et de la point com à outrance.Je n'ai jamais manifeste mais llà ce quinquennat j'irai manifeste dans la rue.On regresse sur tous les points .Mon opinion n'a pas change sur sarkozy .narcissique manipulateur.La france et les français il s'en moque eperduemment il n'a en tete que le pouvoir de dominer.Attendons nous à de grande detresse de plus en plus grande et forte
D'après Benjamin Franklin, "ceux qui sont prêts à échanger leur liberté contre un semblant de sécurité ne méritent ni l'un ni l'autre et perdront les deux."

C'est toujours au nom de la sécurité - individuelle ou collective - que l'on prend des mesures portant atteinte, à terme, aux libertés fondamentales. En agitant le spectre de la pédophilie, on joue dangereusement sur la corde sensible, en proposant d'abord une régulation, puis des mesures de plus en plus larges et une multiplication des interdictions concernant bien d'autres domaines.

A terme, cela permettra de supprimer tous les sites dits "dangereux." Sur quels critères? ceux du gouvernement ? Quand Sarkozy était déjà à l'origine de la suppression d'une certaine émission de télévision intitulée "Arrêt sur Images"? Si nous laissons faire, vous pouvez être sûrs que, petit à petit, ce sont des milliers de sites considérés comme "dangereux" (c'est à dire subversifs) par le pouvoir en place, qui seront menacés.
Suffit de voir à quel point ils veulent embrigader les enfants de CM2.
D'abord l'article..
Et puis
Le fameux questionnaire.
(Aller voir la partie 4!)
Il y a du boulot pour ASI en ce moment.
Y a t-il un journaliste qui va recenser ces comportements anormaux et trouver le courage de questionner ouvertement l'ancien candidat ?
Tiens, ils veulent continuer sur les bonnes vieilles lois étatistes jusqu'au bout. La gauche devrait être heureuse de voir tant de nouvelles lois et taxes qui correspondent à son mode de fonctionnement.
"La liberté, c’est l’esclavage".
[large]Post Autocensuré[/large]





This space was intentionally left blank to protect you from advertising






PatriceNoDRM
Ils ont toujours de bons arguments pour établir une loi nouvelle, guère pour savoir comme elle aurait des conséquences sur la liberté d'expression.
Pour la liberté des banquiers, ils prennent plus de gants : elle sera toujours totale jusqu'à OndeClaire.
Putain ! encore 4 ans avec ce nain qui croit tout légiférer dès qu'il se passe un truc pour caresser l'opinion dans le sens du poil !
Oui je sais, sorry, le nain c'est un peu fort, mais bon, c'est qu'il dit, puisqu'il met des talonnettes... Il est comme Sarko, impossible pour lui de réfléchir plus loin (de prendre un peu de hauteur), un fait divers, une loi, une opinion, une loi, un drame, une loi, une gêne, une loi ; c'est comme sa taille, plutôt que de grandir en homme d'état, il met des talonnettes...
La pédophilie a bon dos.

Si j'avais confiance en ce gouvernement, je trouverais le but louable.

Mais comme ce n'est pas le cas, je pense que la pédophilie est l'alibi et l'arbre qui cache la forêt de mauvaises intentions, notamment toutes celles visant à empêcher la liberté d'expression.

Dès lors qu'il n'y a pas insulte, injure, celle-ci est la bienvenue : tenter de la barrer par des moyens coercitifs est une atteinte à nos droits.

Si le but recherché est la vigilance sur la pédophilie, pourquoi ne pas restreindre l'objet du projet de loi.



http://anthropia.blogg.org
C'est rigolo, cette affaire de "document de travail", "qui n'était pas déstiné à fuiter", "qui constitue une simple base de réflexion"... Tout ça me rappelle des choses... N'avions nous pas parlé, ici même, de ballons d'essais lancés par le Gouvernement, juste pour tâter le terrain, voir un peu la réaction de "l'opinion publique" ?
Je me demande, a quoi on bien pu servir les cours d'idées politiques, de culture générale, d'histoire et autre matières sensées ouvrir l'esprit de l'enarque qui écrit un document de travail aussi liberticide...
Pas plus tard qu'avant hier a la radio j'ai entendu que une affaire de pédophilie ou de viol avait été anticipé sur internet cela veut bien dire que la protection des enfants est DEJA active et ce depuis un bon moment ! Alors quel est le réel fond de tout ça ?
Ils m'ont tout l'air de faire passer des lois sous couvert de lutte contre la pédophilie.

Et quand on leur dira sur les plateaux TV que leur loi est inacceptable, ils répondront qu'eux "ne défendent pas les pédophiles". C'est l'évidence, je le vois arriver gros comme une maison... En témoigne le passage ridicule de Nadine Morano à la télévision (où de la pédophilie, elle avait glissé jusqu'au piratage et au jeu vidéo).

Personnellement, j'ai peur... Très très peur.
Le net dérange car c'est un moyen de partager, d'échanger et de vérifier l'information... La presse écrite et audiovisuelle depuis toujours diffuse des mensonges, cachent et tronque "la vérité" sur des événements, assure une propagande mensongère..nationaliste et criminelle...Dans une réelle démocratie les médias d'information ne devraitent pas pouvoir être la propriété de qlqs "ploutocrates" et le net pour l'heure n'appartient qu'a tout le monde... Des mensonges il y en a sur le net...mais ce qui dérange les laquais des quelques centaines de familles parasites...ce sont les vérités qui y circulent comme l'enquête internationale sur les événements du 11 septembre 2001...et la mise a jour des réels commanditaires de ces crimes contre l'humanité et qui depuis, hante le monde en tuant par millions d'enfants de femmes et d'hommes civiles et innocents au moyen orient...pour que des Rockefeller et cie continuent à s'enrichir...sur le dos de tous....
SI je comprends bien, il cherchent à sanctionner les sites pédophiles qui n'auraient pas été mis à jour depuis trois mois ?
Il s'en passe des choses, dans les réunions de crânes d'oeufs issus de l'Ena.
Ils ont raison, regardez ce qu'on laisse aux enfants la possibilité de lire sur le net :


Les industries des produits phytopharmaceutiques s’engagent à agir pour rendre ces produits les plus sûrs possible, à informer leurs utilisateurs, ainsi que les consommateurs.
La filière phytopharmaceutiques et agricole s’entoure du maximum de précautions scientifiques et techniques, dans un contexte réglementaire particulièrement exigeant.
Les études d’impact sur la santé sont de plus en plus poussées et permettent de calculer la Dose Sans Effet pour chaque pesticide.

Effarant ce que le net peut laisser comme désinformations !

Allez Sarko nettoie le site de l'UIPP !
merci

pascal
Touche pas à mon Net !

Heureusement que les institutions européennes existent, probablement notre meilleur garde fou face aux décisions liberticides du gouvernement. D'ailleurs ils viennent de rejeter la riposte graduée !

"suspension de la possibilité de publier, par des personnes autres que le créateur de l'espace", adieu le web deuxzéro ?
Bon sang, justement, c'est dingue, on m'en veut, ma page d'accueil google est une superposition de deux pages entremêlées, mon dailymotion ne marche plus : la vidéo choisie est une page blanche qui ne démarre jamais, ça mets 5 minutes pour me déconnecter d'internet (surtout si j'étais sur asi), ça tourne, ça tourne, comme si il fallait que j'attende qu'un gus s'aperçoive que j'ai cliquer sur fermer et valide ma manip, et des "page non trouvée" "fail" quand je fais envoyer sur asi.... Franchement, je me demande... je me demande....

Si mon ordi est pas un peu vieillot!
il va falloir arrêter avec la pédophile sur internet. Il s'agit d'une utilisation totalement marginale de cet outil. Va-ton créer de nouvelles lois de plus en plus en répressives sur l'utilisation des automobiles car c'est bien elles qui vont permettre aux pédophiles de se déplacer ? Que la brigade de gendarmerie chargé de ce probléme débusque les réseaux et les trafics d'image pédophile (car contrairement à ce qu'on essais de faire croire au grand public, ce n'est pas en se trimballant sur lemonde.fr, doctissimo ou sur des blogs qu'on va subitement se retrouver devant une image pédophile...) mais qu'on arrête de chercher à créer des lois aberrantes sans utilités réelles.
Un truc que je ne comprends pas :
Selon le journaliste, le gouvernement, qui « cherche principalement à combattre la pédophilie sur internet »
Il me semble que la pédophilie sous toutes ses formes est déjà répréhensible, alors en quoi une nouvelle nouvelle loi "pédophilie sur internet" améliorera-t-elle les choses ? Si un site est trouvé, il y a enquête, l'auteur est poursuivi, et au même titre qu'une parution se ferait interdire, un site pourrait être fermé sur injonction d'un juge !?
Sous couvert de nouvelle technologie, on essaye de faire passer des lois vraiment très étrange en ce moment, alors que les lois existantes peuvent déjà très bien s'appliquer...
Encore 4 ans à tenir...
On n'a pas fini d'en baver avec ce gouvernement. Bon , la révolte dans les rues , c'est pour quand?
Et quand vont-ils "nettoyer" les Jités ?
Madeleine
[quote=Le document prévoit des « mesures de suspension ou de suppression » d'un site « en l'absence de toute mise à jour, modification, intervention ou modération d'un contenu depuis trois mois ».]

Hein? quoi? quel site? dans quel but?
Je ne comprends vraiment pas ce que ça veut dire livré comme ça, on dirait une blague.
et après on se permet de critiquer la Chine voire la Russie ou autre pays pour leur réppression
pauvre France

Il vous reste 80% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Médecins-labos : des nuages dans la transparence

Marc Rees (PCInpact) traque les failles du décret

Plantu : et maintenant, les jeux vidéo ?

Islam, syndicalistes, Mélenchon : le dessinateur du Monde collectionne les "bad buzz"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.