Un blogueur dénonce un plagiat littéraire (presse allemande)
Brève

Un blogueur dénonce un plagiat littéraire (presse allemande)

Salué par la critique et les médias allemands, Axolotl Roadkill, le premier roman d'Helene Hegemann, une jeune allemande de 17 ans, figure dans le groupe de tête de la liste des meilleures ventes de livres publiée par l'hebdomadaire Der Spiegel. Mais la semaine dernière un blogueur révéle que le livre contient plusieurs plagiats. La polémique rebondit dans la presse allemande et européenne.



Le talent d'Hegemann est salué (avec une photo) dans le bandeau de Une du quotidien Der Tagessspiegel le 23 janvier dernier, tout va bien.








Mais le 5 février, Deef Pirmasens, raconte sur son blog que Hegemann a plagié des textes déja parus. Pas seulement quelques phrases mais aussi une page entière de Strobo, un livre peu connu publié en aout 2009 sous la plume d'un blogueur qui écrit sous le nom d'Airen.



Le blog Gefuehlskonserve 5 février 2010picto


 

Le 8 février, le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) consacre un long article au livre d'Hegemann et lui donne la parole. Elle reconnaît avoir repris des passages du texte de Airen trouvés sur son blog. Tandis que l'éditeur indique qu'il y aura des remerciements et la mention du livre d'Airen dans la deuxième édition du roman de Hegelmann.

picto Le site Frankfurter Allgemeine Zeitung le 8 février


Les preuves des plagiats et l'aveu d'Hegelman qui préfère parler d'inspirations diverses sont évoquées le lendemain 9 février par toute la presse quotidienne allemande. Exemples : "Tout est copié ?" Hamburger Morgenpost (ci-dessous à gauche) et Nurnberger Zeitung (à droite)







Malgré cette polémique, le jury du salon du Livre de Lepipzig met le livre d'Hegemann dans la liste des finalistes de son prix littéraire doté d'une dizaine de milliers d'euros dans la catégorie roman.




L'affaire est donc loin d'être terminée, c'est devenu un véritable feuilleton et la Frankfurter Alemeine Zeitung y revient encore avec un appel en bas de Une, à gauche.


"Pour la première fois, Airen l'auteur du livre Strobo qui a été plagié parle"



Frankfurter Alemeine Zeitung 12 février 2010 picto

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.