Twitter collaborera avec la justice, mais préviendra
Brève

Twitter collaborera avec la justice, mais préviendra

Le patron de Twitter Europe a indiqué que le réseau social avertira ses utilisateurs avant de transmettre des informations sur eux à la justice, selon l'agence Reuters.

Promis, il n'y aura pas d'enquête de police sur un utilisateur du site de micro-blogging sans que celui-ci en soit informé, "dans la mesure du possible", a assuré hier Tony Wang, directeur général de Twitter en Europe, lors du forum e-G8 à Paris. "Les plateformes devraient avoir pour responsabilité, non de défendre l'utilisateur, mais de protéger le droit de cet utilisateur à se défendre". Ce qui ne veut pas dire que les forces de l'ordre "n'obtiendront pas les informations dont elles ont besoin" de la part de Twitter.

Selon l'agence, Wang n'a pas fait de référence directe à la Grande-Bretagne, où un footballeur, Ryan Giggs se plaint que son nom ait été mentionné sur Twitter dans une affaire de vie privée, malgré l'interdiction de la justice de le nommer. Giggs attaque Twitter en justice pour obtenir les coordonnées des utilisateurs qui ont donné son vrai nom (même si, depuis, plusieurs journaux l'ont fait également).

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Denis Robert poursuivi par un trader qu'il a outé

Accusé de violation de vie privée, Robert plaide la liberté d'expression

La tempête Harvey et son flot de fausses images

Requins, alligators, avions sous les eaux : des journalistes US dupés par les réseaux sociaux

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.