Tshirts à 3 euros : 376 morts au Bangladesh
article

Tshirts à 3 euros : 376 morts au Bangladesh

Des habits Mango ou Benetton dans les décombres de l'atelier effondré

Réservé à nos abonné.e.s
Des vétemements de grandes marques occidentales comme Benetton ou Carrefour ont été retrouvés par des journalistes, dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré au Bangladesh, tuant 376 ouvriers appartenant à cinq ateliers de confection. Pourtant, plusieurs marques nient avoir été clientes.

Le Rana Plaza Building est un immeuble de 8 étages, situé au Bangladesh, à Savar, en banlieue, à 20 km de Dacca. Il abrite des ateliers de confection de textiles avec plus de 3 100 employés, principalement des femmes. Mardi, d'importantes fissures sont apparues, mais son propriétaire avait assuré qu'il n'y avait aucun danger, et les responsables des ateliers avaient obligé les ouvriers à rejoindre leurs postes de travail, mercredi matin, juste avant l'effondrement qui s'est produit vers 9 h.

L'effondrement de l'immeuble a tué 374 personnes et en a blessé plus de 1 200. Le propriétaire du bâtiment, Mohammed Sohel Rana, l'avait construit illégale...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.