Train de vie Zuma : pub censurée en Afrique du Sud
Brève Vidéo

Train de vie Zuma : pub censurée en Afrique du Sud

La télévision publique sud-africaine SABC a refusé le dessin animé publicitaire d'une chaîne de restaurants de fish and chips (poisson et frites) qui mettait en scène le président Jacob Zuma et sa famille dans sa luxueuse résidence personnelle.

"Dîner à Nkandla" est un dessin animé publicitaire montrant Jacob Zuma et sa famille qui dînent de fish and chips. À la fin du film, Zuma calcule le prix du repas : "2,20 euros, même Pravin approuverait !" Pravin Gordhan est le ministre des finances.

Officiellement, ce spot a été refusé par la South African Broadcasting Corporation (SABC) parce qu'il a été soumis tardivement à la chaîne par rapport à sa date de diffusion prévue et parce qu'il donne à penser que le président accorde sa caution à cette chaîne de restaurants. Mais en vérité, ce sont les allusions qu'il contient qui font problème.


Nkandla est la très luxueuse résidence personnelle du président de la république sud-africaine, un palais entouré d'une trentaine de maisons. Zuma y a fait réaliser d'importants travaux aux frais de l'État : piste d'atterrisage pour hélicoptère, clôture longue de 2,7 km, maison d'hôtes, etc., pour un total estimé à plus de 20 millions d'euros.

De plus, la presse ne comprend pas comment Zuma a pu s'offrir une telle résidence. Le président a récemment expliqué qu'il avait contracté un emprunt pour acheter cette maison, mais un quotidien a ensuite révélé que ce n'était pas le cas.

Avant son arrivée au pouvoir en 2009, Zuma avait fait l'objet d'une enquête pour corruption qui n'avait pas abouti. Le 18 novembre dernier, le Sunday Times révélait que les procureurs de la National Prosecuting Authority (NPA) souhaitaient relancer leur enquête.

En situant ce dîner de fish and chips dans la somptueuse résidence de Nkandla, le film publicitaire ne fait que rappeler implicitement ces questions toujours en suspens.


La SABC interdit une pub TV avec Zuma

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.