Tout sauf un juge !
Brève

Tout sauf un juge !

"Allez-vous porter plainte ?" demande sur TF1 Laurence Ferrari à Woerth.

"Ma femme a déjà porté plainte, contre Montebourg et Eva Joly" répond le ministre. Ferrari : "mais il ne s'agit plus de votre femme, il s'agit de vous". Bafouillements du ministre. Peut-être. On verra. Vous savez, la diffamation, c'est compliqué. Et de revenir au message qu'il est venu marteler : la campagne est "insupportable". Stupeur, on l'imagine, des télespectateurs, qui n'imaginaient pas les justiciables-ministres si démunis.

Mais si c'est aussi "insupportable", si ce ne sont que torrents de haine, calomnies fascistes, ragots qui menacent la démocratie, tweets nauséabonds, blogs vaseux, allez-y  donc, ministres outrés, compagnons indignés, porte-parole scandalisés: portez plainte ! Qu'attendez-vous ? Vos avocats piaffent. Qu'attend donc l'hyper-procédurier Sarkozy, qui n'hésita pas à assigner L'Obs pour une affaire aussi grave qu'un faux texto (la fameuse affaire "si tu reviens, j'annule tout"), qu'attend-il pour porter plainte contre Claire Thibout ? Qu'attend-il, au moins, pour obliger Woerth à le faire à sa place ?

Ah oui, mais une plainte, c'est un juge d'instruction. Et avec un juge d'instruction, on entre dans l'incontrôlable. Tout sauf le juge! Tous leurs espoirs reposent aujourd'hui sur le vaillant procureur Courroye, qui virevolte sous les applaudissements du Figaro, multipliant les auditions, mimant la-véritable-enquête-qui-n'a-peur-de-personne-et-qui-ira-jusqu'au-bout, afin de faire croire, ô consécration, qu'un procureur nommé par le pouvoir peut mener "une enquête indépendante". Afin, accessoirement, de tenter de faire oublier qu'il figure, aussi, dans les maudits enregistrements du majordome, au titre d'ami bienveillant de la milliardaire. Le paradoxe de l'histoire, c'est qu'appuyant de toutes ses forces sur le frein, Courroye appuie aussi (sans le vouloir ? Mystérieux méandres de la psychologie humaine...) sur l'accélérateur. C'est la définition même d'une affaire incontrôlable.

Courroye Sarkozy
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.