Tapie et la crise : télescopage du Figaro
Brève

Tapie et la crise : télescopage du Figaro

Un gros chéque pour Bernard Tapie en haut d'une page et une publicité du gouvernement "pour les plus touchés" par la crise en bas de page du Figaro, comme dans d'autres quotidiens de ce jeudi 19 février : téléscopage.


Tapie a été touché par la crise, mais avant la crise, et finalement il s'en sort bien en pleine crise, tant mieux pour lui.

Mias l'article nous apprend que Tapie devra patienter encore un an environ et que "Christine Lagarde, entendue au mois de septembre dernier par la commission des finances de l’Assemblée nationale, avait évoqué une somme de 30 millions d’euros pour chiffrer le montant revenant personnellement aux époux Tapie. Le député Charles de Courson l’estime, quant à lui, proche de 130 millions. (...) la somme finale revenant à l’ancien homme d’affaires devra encore être amputée des frais d’avocats et autres experts engagés dans le dossier par l’ancien propriétaire d’Adidas. Cette somme est évaluée à 23 millions d’euros." On s'y perd un peu.

Tapie ne fait pas partie des Français "les plus touchés par la crise" mais vu le chèque qu'il reçoit, il avait quand même été très touché. Le gouvernement pouvait-il s'y opposer ou bien a-t-il laissé faire ce versement ? Le débat reste ouvert.

Sur le site vers lequel la publicité attire le lecteur on trouve "Le point sur la mise en oeuvre des mesures de justice et de solidarité en faveur des populations les plus fragile" qui détaille une baisse de l'impôt sur le revenu "6 millions de foyers modestes paieront moins d'impôts" expliquent d'autres publicités dans les pages suivantes

L'occasion de relire notre observatoire : Lagarde malmenée par les députés dans l'affaire Tapie dans le dossier Tapie, le fantôme de l'Elysée

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.