Snowden : le Guardian critique le New York Times
Brève

Snowden : le Guardian critique le New York Times

Selon le New York Times, les services secrets chinois ont recopié le contenu des ordinateurs de Snowden (ex-agent de la CIA en fuite avec des documents confidentiels) avant de le laisser partir de Hong Kong. Le Guardian critique cette assertion sans preuve ni source identifiée, et cite Snowden qui dément.

Interrogé samedi et mardi par le Guardian britannique, Edward Snowden, (ex-agent de la CIA actuellement bloqué dans l'aéroport de Moscou) dément que les Chinois et les Russes aient eu accès au contenu de ses ordinateurs.

Le Guardian souligne que le New York Times a écrit le 24 juin dernier, sans aucune preuve ou source identifiée, que la Chine avait récupéré le contenu des quatre ordinateurs portables de Snowden avant de le laisser partir de Hong-Kong vers Moscou.

Le New York Times évoquait simplement "deux experts occidentaux du renseignement" qui "ont travaillé pour des agences gouvernementales de renseignement" qui déclaraient qu'ils "pensaient que le gouvernement chinois s'était débrouillé pour récupérer le contenu" des ordinateurs de Snowden.

Le Guardian ajoute que cette assertion du New York Times a été ensuite reprise comme une vérité aussi bien par le magazine le New Yorker, que par beaucoup de sites de Washington, par des publications conservatrices et des forums de discussion en ligne.

Guardian, Snowden

Mais, aux Etats-Unis, un sondage de l'université de Quinipiac publié hier indique pourtant que 55% des Américains interrogés considèrent Snowden comme un lanceur d'alerte, contre 34% qui le voient comme un traitre.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.