Site payant : le Times ne donne aucun chiffre
Brève

Site payant : le Times ne donne aucun chiffre

Gurtej Sandhu, patron du site du quotidien The Times (Londres, groupe Rupert Murdoch), premier grand quotidien dans le monde à avoir adopté un péage intégral pour son site Internet, répond aux questions des Echos mais ne donne aucun chiffre.

Depuis le 1er juillet, le «paywall» du Times aurait fait chuter de deux tiers à 90% le nombre de visiteurs du site, mais il n'existe aucun chiffre fiable ou officiel.

"Je ne peux donner aucun chiffre (...) Ce que je peux vous dire, c'est que les résultats sont conformes à nos attentes. Et je peux vous assurer que nous ne reviendrons pas en arrière. Au contraire, nous allons mettre en place un système similaire pour «The News of the World», le «Sun». (...) A terme, tous les titres du groupe y passeront."

"Sur les sites mixtes, il y a confusion. Les gens ne savent pas ce qu'ils vont trouver gratuitement, ce pour quoi ils devront payer. Nous sommes partis d'un postulat: il faut faire payer le juste prix pour notre journalisme. Nous sommes un des rares quotidiens au monde à avoir encore un bureau en Irak ou en Afghanistan: il faut pouvoir le financer."

"Nos concurrents y viendront. Le Guardian perd de l'argent, alors qu'il est numéro un pour l'audience sur Internet, et parmi les leaders sur le papier."

Les Echos vendredi 8 octobre 2010 picto

L'occasion de consulter notre dossier Murdoch, visionnaire ou largué ?


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.