Robinson et les "faiseurs de gros titres" (Belfast Telegraph)
Brève

Robinson et les "faiseurs de gros titres" (Belfast Telegraph)

Peter Robinson, le Premier ministre d'Irlande du Nord qui a quitté, provisoirement, son poste à la suite de révélations sur la liaison de sa femme Iris (60 ans) avec un jeune homme de 19 ans (comme @si le signalait) se confesse dans une interview "exclusive" au Belfast Telegraph.



"La vérité à propos d'Iris et de moi"

En page intérieure, le Premier ministre (67 ans), évoque ses 40 ans de mariage, ne mâche pas ses mots : "Il y a des reporters qui seraient déçus s'ils ne pouvaient pas poursuivre et punir Iris jusque dans sa tombe"

"Je suis déterminé à laver mon nom, et les médias ne me délogeront pas du poste pour lequel on m'a désigné. Je ne laisserai pas les faiseurs de gros titres et les médias écrire mon avenir"
Une allusion non seulement aux titres de la presse écrite, mais aussi au documentaire de la BBC qui a accusé sa femme, qui est parlementaire, d'avoir fait attribuer une subvention à son amant, par un comité au sein duquel elle siège.

Belfast Telegraph vendredi 15 janvier 2010 picto

"Il y a des jours où j'ai envie de me coucher dans mon lit, de me replier en position foetale et de ne plus sortir" indique la phrase de Robinson qui sert de titre à la première double page avec une grande photo du Premier ministre recevant la journaliste du Belfast Telegraph.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.