Retraites : derrière les propagandes (3)
enquête

Retraites : derrière les propagandes (3)

Les solutions des partis : peut mieux faire !

Réservé à nos abonné.e.s
Urgence ! La réforme des retraites doit être bouclée à la fin de l'année. Pourtant, cette urgence décrétée par le gouvernement ne relève pas d'un problème démographique, comme nous l'avons montré dans un premier article, mais d'un problème conjoncturel : la hausse du chômage a creusé le déficit des caisses de retraite, qui devrait s'élever à 30 milliards d'euros cette année. Afin de "rassurer" les marchés et d'éviter une baisse de la note de la France par les agences de notation, le gouvernement cherche à améliorer rapidement les comptes publics.



Pour y parvenir, rien de mieux que d'allonger la durée de cotisation et repousser l'âge légal de départ en retraite. L'argument de la hausse de l'espérance de vie pour justifier ces mesures est fallacieux, comme nous l'avons montré dans un deuxième article. L'espérance de vie après 60 ans n'augmente pas si vite, elle varie selon les catégories socioprofessionnelles.

Alors que faire ? Dans ce troisième (et dernier) article, nous allons tenter, avec difficulté, d'analyser les plans de réforme proposés par les principales formations politiques. 

Suite (et fin) de nos questions naïves sur la réforme des retraites.

...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.