Retraites : comment cotiser plus et gagner moins
article

Retraites : comment cotiser plus et gagner moins

L'enfumage de Fillon sur les carrières longues

Réservé à nos abonné.e.s
Attention, séquence enfumage. Invité dans l'émission Capital sur M6, François Fillon a eu beaucoup de peine à se sortir des assauts du présentateur sur la réforme des retraites. A plusieurs reprises, le journaliste est revenu sur le caractère injuste de la réforme, notamment pour les salariés qui ont commencé à travailler à 18 ans et qui cotiseront donc 44 ans (contre 41,5 années normalement) avec le recul de l'âge légal à 62 ans. "C'est quand même assez injuste !" s'est exclamé Lagache. Visiblement embarrassé, Fillon a tenté de s'en sortir par une phrase creuse, "le travail n'est pas une injustice en soi", puis en affirmant que ce salarié "touchera une retraite plus élevée". Tout va bien, donc ! Sauf qu'avec la réforme actuelle, ce salarié touchera moins qu'avec l'ancien système, comme le remarque Libération.




Avec la réforme 2010, un salarié devra remplir deux conditions pour pouvoir partir à la retraite : cotiser 41,5 années et atteindre l'âge de 62 ans. Mais que se passe-t-il pour le salarié qui a toutes ses annuités avant 62 ans ? Tout dépend de l'âge auquel ce salarié est entré sur le marché du travail. Ceux qui ont commencé à travailler entre 14 et 17 ans pourront partir avant 62 ans s'ils ont cotisé 41,5 annuités. En revanche, ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans ne bénéficient pas de cet aménagement et devront attendre 62 ans pour partir à la retraite. C'est un "systèm...

Il vous reste 80% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.