Retraite des fonctionnaires : un hic informatique ?
enquête

Retraite des fonctionnaires : un hic informatique ?

L'Etat sait-il combien il a payé les fonctionnaires, les 25 dernières années ?

Réservé à nos abonné.e.s
La bataille de la réforme des retraites a commencé. C'est Jean-Luc Mélenchon qui a dégainé le premier sur RTL. Il serait impossible de modifier le mode de calcul des pensions de retraite des fonctionnaires, en prenant en compte le revenu moyen des 25 dernières années comme pour les salariés du privé, car l'Etat n'a pas conservé les données informatiques nécessaires. Actuellement, ce sont les six derniers mois, donc les salaires les plus élevés, qui sont pris en compte pour ce calcul. Un alignement sur le régime de retraite des salariés du privé est-il possible ?
"Les travailleurs du service public sont sauvés par les manques d'équipement informatique du service public" tranche Mélenchon. Le lendemain, le ministre Eric Woerth conteste en bloc : "tout cela est complètement faux". Qui dit vrai ?






"Rien n'a été saisi informatiquement, si bien qu'on ne peut pas remonter plus loin que six mois"

Invité de RTL mardi 13 avril 2010, Mélenchon a dénoncé les "pseudo-évidences" du débat sur la réforme des retraites. Quand Aphatie lui demande s'il est juste que la retraite des fonctionnaires soit calculée sur le salaire des six derniers mois, alors que celle des salariés du privé est calculée sur la base des 25 dernières années, Mélenchon trouve une parade inattendue.

Observez bien le sourire de Mélenchon, quelques secondes avant de sortir l'argument qui tue picto

Faute d'avoir conservé les données, l'a...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.