Quand l'Elysée inspire la Une du Figaro
Brève

Quand l'Elysée inspire la Une du Figaro

On s'en doutait,

Le Nouvel Observateur l'écrit noir sur blanc. Dans son dossier consacré aux "chiens de garde de l'Elysée", le magazine affirme cette semaine que la très curieuse Une du Figaro du 19 juillet, qui annonçait en pleine page que François Hollande allait être entendu (comme témoin) dans l'affaire Banon-DSK, a été "directement inspirée par l'Elysée".

Hervé Algalarrondo, qui nous avait raconté ses relations compliquées avec Sarkozy sur le plateau, raconte: "Au lendemain de l’arrestation de DSK, un proche du président nous confiait en effet: «Il y a plus intéressant que l’affaire du Sofitel: l’affaire Banon. Car le patron du PS de l’époque, à savoir Hollande, est également mouillé: il n’a pas bougé, alors qu’il savait tout.» (…)


 

Quelques jours plus tard, Le Figaro a obligeamment consacré sa manchette à la convocation de François Hollande comme simple témoin. L’axe Sarkozy-Mougeotte a fonctionné à plein régime: de l’aveu des journalistes maison, le directeur du Figaro ne refuse rien au président” 

Il serait étonnant qu'il en aille autrement, alors que le directeur des rédactions du Figaro, Etienne Mougeotte, fait partie d'un groupe de réflexion œuvrant pour la réélection de Nicolas Sarkozy.

Cette Une du Figaro était tellement caricaturale qu'elle nous avait donné envie d'appeler les @sinautes à inventer leurs propres Unes. Pari gagné…

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.