Pour Val, l'anti-sarkozysme "plombe" Inter, pourtant en forme
Brève

Pour Val, l'anti-sarkozysme "plombe" Inter, pourtant en forme

France Inter atteint son record d'audience depuis neuf ans avec 5 770 000 auditeurs au premier trimestre 2012, selon Médiamétrie.

Le Point.fr. a aussitôt donné la parole au directeur de la station, Philippe Val.

"Les gens ne savent plus vers qui se tourner et ont développé une méfiance vis-à-vis des médias. Je pense que la matinale de Patrick Cohen est rassurante, de ce point de vue", estime Val. "Cohen est un journaliste qui travaille ses dossiers. On sent qu'il a bossé quand il pose ses questions. Il donne du sérieux à l'antenne. France Inter est leader de 7 heures à 9 h 15."

Ce succès ne serait-il pas à la "tonalité anti-sarkozyste porteuse depuis plusieurs années", lui demande Emmanuel Berretta. "Je crois, au contraire, que l'anti-sarkozysme nous plombe", répond Val. "France Inter me semble plus équitable, même si, je vous le concède, la liberté de critique y est plus grande qu'ailleurs vis-à-vis du pouvoir". Val donne l'exemple de l'émission de Daniel Mermet, "Là-bas si j'y suis" : "Elle est emblématique de l'anti-sarkozysme et pourtant elle ne progresse pas sur cette vague".

Val est arrivé à la tête de la station alors que Nicolas Sarkozy était chef de l'Etat. Quid de son avenir si la gauche passe? "Mon avenir, je m'en tape ! L'avenir de France Inter m'importe davantage. Je ne suis pas accroché à mon fauteuil avec de la Super Glue. Le pouvoir politique ne peut pas vouloir l'indépendance des médias et commencer par virer les managers... On ne peut pas dire que France Inter ait fait allégeance au pouvoir actuel", rétorque-t-il.

Si France Inter enregistre ce record, RTL reste en tête du classement malgré une chute d'audience, suivie de NRJ, selon Médiamétrie. France inter arrive en troisième position. Changement notable dans le classement, France Info est remontée à la quatrième place devant Europe 1. Radio Classique enregistre aussi un record historique, passant la barre des 1,2 million d'auditeurs (2,3% d'audience cumulée). L'audience cumulée mesure le pourcentage des personnes ayant écouté la radio au moins une fois dans la journée.

Maja était allée "Aux sources" de Daniel Mermet. Pour revoir l'émission, c'est ici. Retrouvez aussi notre dossier "Hees : l'Elysée s'offre radio France", ou notre dossier consacré aux évictions de Guillon et Porte.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.