Pour DSK, la Grèce "truande" : réactions indignées
Brève Vidéo

Pour DSK, la Grèce "truande" : réactions indignées

Des propos peu aimables tenus par Dominique Strauss-Kahn heurtent la Grèce, selon Le Figaro. Dans le documentaire qui lui était consacré dimanche 13 mars sur Canal +, le directeur général du FMI a déclaré qu’en Grèce, "ça truande un maximum ".

Durant l’émission qui lui été consacrée ce dimanche sur Canal, DSK réagit après la diffusion d’un reportage sur la Grèce, dans lequel on voit des manifestants l’insulter. Il admet que "c’est normal, et c’est inévitable qu’ils nous en veuillent, même si on y est pour rien ". Il explique que " la colère est légitime ", mais que "la réalité, c'est que ces gens-là, ils sont dans la merde. Et gravement… (...) Mais, eux-mêmes, ils ont beaucoup bricolé, ils savent très bien qu'ils ne payent pas d'impôts que c'est un sport national de ne pas payer d'impôts en Grèce...

... que ça truande un maximum." picto

Les images "passent en boucle depuis 24 heures sur les télévisions grecques", souligne un article du Figaro aujourd'hui.

Ces images donnent lieu a de nombreuses réactions, raconte le journal. Le directeur de la rédaction de Ta Nea, ("géant de la presse grecque" selon Courrier international), estime notamment que DSK "dénigre les sacrifices du peuple grec face à la sévérité du plan de rigueur imposé par le FMI".

Le terrain est, il est vrai, très sensible... Comme l’expliquait Florent Guyotat dans une chronique sur France Info datée du 21 février 2011, "la rancœur reste très forte à l’égard du FMI" : "A Athènes, l’intervention du FMI est vécue comme une ingérence et une atteinte à la souveraineté".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.