Otages ENFIN libres : la presse explose de joie, sauf...
Brève

Otages ENFIN libres : la presse explose de joie, sauf...

Tous les journaux nationaux en ont fait leur Une: les journalistes Ghesquière et Taponier sont ENFIN libres! Tous sauf un.

Libération n'a pas fait dans la demi-mesure. picto


Libération
humanité

Et l'Humanité? Hier, Jean-luc Mélenchon était en meeting à Paris. Il lançait sa campagne présidentielle.

picto Mais même l'Humanité en perd son Mélenchon.

Même histoire pour Aujourd'hui en France et la Croix. Belle fraternité journalistique. Même si la Croix rappelle qu'il "reste neuf otages français à travers le monde".

laParisien
laCroix

leMonde

Le Monde joue plus dans la retenue -"Après 547 jours de détention,"- mais le journal y consacre tout de même son éditorial, trois pages et une chronique. 

picto Quotidien du Soir, Le Monde publie avant les autres une photo de leur arrivée.

Toutefois, certains journaux ont résisté au déferlement médiatique.

 

 

France-Soir est également soulagé - "Les otages libérés. Une si longue attente"- mais le journal préfère consacrer sa Une aux immigrés qui coûtent cher aux contribuables français...

 

 

La faute à l'immigration illégale.... picto

nouveau media
leFigaro

La palme de la simplicité revient au Figaro.

picto En haut à gauche

Mais le journal préfère tout de même glorifier le remaniement gouvernemental.

Et L'Equipe ? Le quotidien sportif explose de bonheur...pour le joueur de tennis français Joe Wilfrid Tsonga, vainqueur de Roger Federer.

Equipe

(Par Aziz Oguz)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.