Murdoch/Cameron : 1 réunion tous les 3 jours (Telegraph)
Brève

Murdoch/Cameron : 1 réunion tous les 3 jours (Telegraph)

Les liens entre David Cameron et le groupe Murdoch (propriétaire du défunt News of the World, à l'origine du scandale des écoutes téléphoniques) se révèlent un peu plus chaque jour, souligne le quotidien britannique The Telegraph. Il est vrai que le nombre de réunions entre les membres du gouvernement de Cameron et des responsables du groupe de presse est vertigineux : une tous les trois jours, en moyenne.

"20 ministres ont rencontré des responsables du groupe Murdoch plus de 130 fois au cours des 14 derniers mois."

"Plus du quart de ses rencontres concernent le Premier ministre David Cameron", souligne le quotidien. En clair, Cameron a rencontré des officiels de News Corp plus de 30 fois en moins d'un an ! 17 rencontres "concernent George Osborne, le ministre des Finances, et 17 Liam Fox, le ministre de la Défense."

"Sur un total de 252 réunions avec des groupes de médias entre mai 2010 et le 26 juin dernier, Cameron et deux de ses ministres ont vu 60 fois les responsables du groupe Murdoch, contre 18 pour le groupe Telegraph, 6 pour le le groupe Guardian, et 3 pour The Independent."

Pour l'opposition, ces réunions pourraient s'expliquer par le lobbying actif du groupe Murdoch, qui cherchait à obtenir le droit d'acheter entièrement le bouquet satellite BSkyB, dont il détenait déjà 39 %. En mars, le gouvernement avait donné son feu vert. En plein coeur du scandale des écoutes, mi-juillet, le magnat des médias a finalement indiqué qu'il renonçait à l'opération.

Pour Murdoch, le game-over britannique pourrait bien ne pas être loin. Notre dossier tient la chronique de cette chute amorcée.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.