Marianne2 et la "schizophrénie" d'@si
Brève

Marianne2 et la "schizophrénie" d'@si

Le site Marianne2.fr revient sur la controverse entre Alain Finkielkraut et Arrêtsurimages.net à propos de la nouvelle émission Ligne Jaune présentée par Guy Birenbaum.

"Pas la peine de se cacher derrière son petit doigt, une émission baptisée « Ligne jaune » n’est pas là pour indiquer qu’il sera question de débattre de l’emplacement de la ligne mais bien pour signaler qu’elle est déjà dépassée. Sans parler de ce décor noir et jaune, anxiogène. Et encore moins du présentateur à la réputation sulfureuse."

Je suis toujours aussi sidéré de vous entendre parler d’Internet avec autant de certitudes sans jamais l’avoir utilisé » balance Schneidermann. Est-il utile de rappeler que nombre de philosophes avaient pointé les possibles dérives du capitalisme financier sans jamais avoir mis les pieds dans une salle de marchés ? Et si, justement, le seul fait de se tenir à l’écart de la toile était un point d’observation idéal ?"

"Schneidermann se serait-il inspiré des recettes du système Morandini, décrites dans une enquête de Télérama ? Faire monter en sauce des pseudo-polémiques commentées, analysées, décryptées jusqu’à plus soif"



"Certes Schneidermann n’a pas grand chose à voir avec le système Morandini. Mais le lancement de l'émission Ligne jaune rapproche le producteur de la schizophrénie puisque l'émission de Birenbaum devient ainsi le vecteur de provocations et polémiques que l'on pourra ensuite décrypter à tête reposée dans l'excellente émission Arrêt sur Images. La boucle est bouclée."

Toute l'histoire de la controverse entre Finkielkraut et nous est dans notre dossier.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.