Maradona insulte les journalistes (presse argentine)
Brève

Maradona insulte les journalistes (presse argentine)

Scandale : l'Argentine s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2010 après avoir battu l'Uruguay (1-0), mais Diego Maradona, le sélectionneur de l'équipe nationale, a copieusement insulté les journalistes qui avaient critiqué les mauvais résultats de l'équipe nationale.



Les deux informations voisinent à la Une des quotidiens argentins. Maradona n'a pas apprécié les critiques portées contre lui lors des matchs précédents qui avaient vu l'Argentine plusieurs fois battue, dont un match 6-1 face à la Bolivie. Lors de la conférence de presse, après la victoire et la qualification, il a tenu ce genre de propos : "Ceux qui n'ont pas cru en cette équipe (...) excusez-moi mesdames, qu'ils me sucent et continuent à me sucer !" Le président de la Fédération argentine de footbal a défendu Maradona en rappelant aux journalistes sportifs qu'ils lui doivent beaucoup. Mais la Fédération internationale de football (Fifa) a lancé une procédure disciplinaire contre Maradona à la suite de ces dérapages.

Le plus grand quotidien du pays, Clarin, titre en bas de Une, en lettres rouges "Maradona : conférence de presse scandaleuse avec des insultes grossières pour la presse"

La Razon explique sobrement que "Maradona s'est montré agressif les journalistes"

"Je ne m'excuserai pas" titre le quotidien sportif Olé, en citant Maradona.

Ue tribune publiée,dans La Nacion remarque que "l'Argentine conserve aujourd'hui grâce au football, le prestige qu'elle a perdu économiquement et politiquement dans le passé. Pour cette raison, ces déclarations malheureuses, vont donner une image très négative du pays" dans le monde.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.