M6 communique (Le Figaro/Libération)
Brève

M6 communique (Le Figaro/Libération)

"Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, répond aux critiques du ministère de la Communication." remarque Le Figaro, tandis que Libération évoque la disparition des journaux télévisés régionaux de cette chaîne.

"La chaîne privée se bat pour que les reportages de ses magazines d’information soient pris en compte dans le calcul de ses quotas de production." ajoute Le Figaro.

Le patron du M6 explique : "«M6 respecte scrupuleusement ses obligations de production ainsi que la convention signée en 2002 avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel qui nous encourage « à amplifier notre politique de programmation de magazines et de documentaires favorisant la compréhension du monde contemporain ». À l’heure où les pouvoirs publics reprochent à France Télévisions de n’avoir pas consacré de magazine à la crise financière, M6 a montré l’exemple avec un numéro de « Capital » entièrement centré sur le sujet. Nos magazines comme « E = M6 », « Enquête exclusive », « Zone interdite » ou « 66 minutes » contribuent autant à l’exception culturelle que la fiction française»."



Le Figaro du mardi 28 octobre 2008





"Terminé les décrochages du Six Minutes à Lyon, Marseille, Toulouse, Lille et Bordeaux. Déclinaisons locales d’une formule nationale qui avait jusqu’ici marqué la singularité de M6 en matière d’info : un format court et tout-images, au ton dynamique, diffusé à 20 h 35. La direction de l’ancienne «petite chaîne qui monte» a décidé pour 2009 de jouer dans la cour des grands, préférant un vrai journal de 20 heures, fabriqué à Paris, avec un présentateur."


picto Libération du 28 octobre 2008
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.