Loyers, le retour des fumigènes
Brève

Loyers, le retour des fumigènes

Badaboum ! "Hollande bloque les loyers qui débloquent"
Libé loyers
: c'est Libé qui le proclame à la Une. Proprios abusifs qui sucez le sang des locataires, vous n'avez qu'à bien vous tenir, la gauche arrive, et elle tient ses promesses. A la clé, une martiale interview de la ministre du logement Cécile Duflot, sur le thème "ça ne peut plus durer". Pas question d'attendre une loi, le gouvernement va agir par décret. Signature avant l'été, application dès la rentrée. Interview et Une reprises, comme il se doit, en premier titre du journal du matin de France Inter.

Mais comme les contrats d'assurance, Libé est aujourd'hui un journal où il faut lire les petits caractères. D'abord, le "blocage" ne concernera que les renouvellements de loyers avec hausse abusive, et pas les loyers initiaux. L'opération est donc complexe. Pour s'assurer que le propriétaire renouvelant "débloque", il faudra comparer avec les autres loyers du même quartier. Pour comparer, il faudra observer. Pour observer, il faudra des observatoires, lesquels, précise Libé, "n'existent que dans Paris et dans quelques grandes villes de province", ce que ne manqueront sans doute pas de constater les allergiques aux bobos à Vélib. Locataires de Vesoul ou de Vierzon, cette affaire n'est pas pour vous. Mais bon. C'est déjà ça, se console l'optimiste. Et, après tout, c'est plutôt dans les grandes villes que les loyers "débloquent" le plus.

Ce n'est pas tout. Enfin et surtout, il n'est pas du tout certain que Duflot pourra valablement prendre son décret. Si son cabinet s'assure confiant, en revanche, consultés par Libé, des juristes estiment que ce ne sera pas possible "pour des questions techniques" (Libé ne précise pas lesquelles). Dans ce cas, adieu décret, il faudra attendre une loi, ou au moins un amendement à la loi actuelle. Bref, le matinaute a l'impression d'avoir rajeuni de cinq ans, et de se retrouver plongé par magie au bon vieux temps des fumigènes sarkozyens, ce qui au moins nous rajeunit.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.