Les journalistes de France Télévisions se désolidarisent de Pflimlin
article

Les journalistes de France Télévisions se désolidarisent de Pflimlin

Le nouveau patron nommé par l'Elysée avait critiqué Mediapart

Réservé à nos abonné.e.s
Première alerte dans sa propre maison : de nombreuses réactions indignées, au sein même de France Télévisions, ont accueilli les violentes critiques

("Emotionnel, manipulateur, big brother") de Rémy Pflimlin, nouveau patron de la télévision publique, contre le site d'information Mediapart, dans l'affaire Bettencourt. Fondateur du site, Edwy Plenel a mis en cause le mode de nomination de Pflimlin par l'Elysée, et ses effets sur "la compétence et l'intelligence" du nominé. "Qu'en pense Bruno Patino, qui vient d'être chargé de concevoir l'avenir numérique du groupe public?" s'interroge sur son blog, l'un des fondateurs de Mediapart Laurent Mauduit.


 
"Emotionnel, manipulateur, publicitaire" : quelques unes des critiques adressées à Mediapart par Pflimlin.
picto Remy Pflimlin, mercredi 23 septembre 2010, devant le...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Bruno Patino : enquête sur le cumulard le plus discret de medialand

Le nouveau n° 2 de France télévisions, ses réseaux, ses appuis, ses vrais résultats

Joseph Tual, censuré puis viré de France Télés

Le journaliste d'investigation protestait contre la non-diffusion d'un scoop sur Sarkozy

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.