Le suicide de Julien, 16 ans : aveuglement pénitentiaire... et bavure judiciaire
un an après

Le suicide de Julien, 16 ans : aveuglement pénitentiaire... et bavure judiciaire

Un an après, Libé et France 2 ont éclairé ses circonstances

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a un an...

@si s'arrêtait, en février 2008, sur le suicide de Julien, 16 ans, dans sa cellule de l'Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs (EPM) de Meyzieu.

Il s'agissait du premier suicide de mineur dans un établissement de ce type.

@si vous expliquait comment le sujet avait été traité par la presse écrite, mais oublié par les télévisions picto

Nombreuses tentatives de suicide sans réaction de l'administration, conflit de compétence entre juges : deux reportages et un rapport d'enquête plus tard, on en sait davantage sur les circonstances de la mort de Julien.

 

Article d'@si sur Julien Khazzar - février 2008

Inaugurés en 2007-2008, les EPM ont théoriquement pour mission de remp...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.