Le Qatar dans Challenges : douze pages... et de la pub !
Brève

Le Qatar dans Challenges : douze pages... et de la pub !

Il fallait tourner les pages jusqu'au bout. Cette semaine, l'hebdomadaire Challenges consacre un dossier aux "secrets du plus gros investisseur du monde", le Qatar, avec notamment un portrait plutôt élogieux de l'épouse de l'émir du Qatar. Pas étonnant selon Le Canard enchaîné qui a noté la présence d'une publicité en dernière page pour une marque détenue... par l'épouse de l'émir du Qatar !

Douze pages sur le Qatar ! Vous saurez tout sur "le patrimoine international" de cet émirat évalué à 210 milliards d'euros en 2012. En France, le Qatar détient des hôtels (comme le Carlton de Cannes), le PSG ou des participations dans Lagardère, Vinci, Veolia. 

Dans ce numéro de Challenges, vous ferez connaissance avec "l'audacieux pilote de Qatar Airways" ou encore l'émir du Qatar et son épouse. Cette dernière a d'ailleurs eu le droit à un portrait plutôt flatteur. Extrait : "Ultramince malgré les neufs enfants qu'elle a donnés à son mari - sept garçons et deux filles -, la cheikha porte un turban assorti à sa longue robe moulante couleur prune et, sur l'épaule, un motif argenté évoquant l'envol d'un oiseau. (...) Diplômée de sociologie et mariée à 18 ans, la cheikha est réputée être une femme de caractère. Et d'ambition". Et moderne pourrait-on ajouter : "La partie la plus conservatrice de la population n'apprécie guère la place qu'elle a prise dans la vie publique du pays, ni ses idées sur l'égalité entre les hommes et les femmes. C'est à elle que les Qatariennes doivent d'avoir aujourd'hui le droit de conduire et de travailler. A la tête de la Qatar Foundation, qu'elle a créée et qui gère un budget de 15 milliards de dollars par an, elle fait la pluie et le beau temps en matière d'éducation, de santé et de recherche. C'est elle qui donne le ton".

La femme de l'émir du Qatar est d'autant plus formidable qu'elle est à la tête de Qatary Luxury Group, une société qui détient 53% de la marque de sacs et accessoires Le Tanneur depuis aout 2011. Et ça tombe bien : la dernière page du magazine Challenges de cette semaine se termine...

par une publicité pour Le Tanneur !  picto

 Un nouvel exemple de la belle idylle entre le Qatar et la presse française. Avant Challenges, Le Monde Diplo avait déjà consacré en septembre 2011 un publireportage pétrolier vantant la réussite du Qatar (avec une belle publicité pour une compagnie du Qatar).

Plus malin, Le Monde avait publié en novembre 2011 un cahier spécial Education consacré à "Wise", le sommet mondial sur l'éducation organisé au Qatar. Il n'y avait pas de publicité dans ce supplément. En revanche, selon nos informations, le Qatar, ou des fondations détenues par la famille royale, ont commandé plusieurs pages de publicité dans le journal pour les mois à venir. L'avenir de la presse est assuré.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.